CHRONIQUE / REVIEW

different light

binary suns (part 1 - operant Condition

Releases information

Release date: February 8, 2020

Format: Digital, CD

Label: Progressive Gears Records

From: Czech Republic

9,5

DIFFERENT LIGHT TREVOR TABONE.jpg

INTERVIEW HERE

Facebook_logo-7.png

Philippe André - February 2020

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Après le remarquable « The Burden of Paradise » publié il y a déjà presque quatre ans, Trevor TABONE et ses colistiers de DIFFERENT LIGHT se devaient de confirmer le haut niveau qualitatif de leur musique avec leur nouvel album « Binary Suns -Part one Operant Condition » en ce début d'année 2020. Un changement à signaler au poste de batteur avec le nouveau venu David FILAK en lieu et place de Petr MATOUSEK. 

 

Ouverture en fanfare avec le fantastique (le mot n'est pas trop fort en toute sincérité et sans aucun parti pris) « Amphibians » et ses presque neuf minutes, le fantôme de SUPERTRAMP et de son « Fool's Overture » apparait en filigrane tout au long de la pièce, avec les cris de la foule et ce piano frappé, ce piano martelé, ce piano royal qui trône majestueusement agrémenté du chant posé et d'un grand lyrisme de Trevor TABONE et supporté par des choeurs riches et superbes, que du bonheur (11/10!!!). 

 

Après cette entrée en matière tonitruante, vous fredonnerez à l'envie le court et radiophonique « Faith », agréable mais plus léger... normal (8/10).  Place ensuite à la suite en huit parties « Spectres and Permanent Apparitions » qui affiche plus de vingt et une minutes qui vont passer comme une lettre à la poste!!!  Comme dans le titre d'ouverture, c'est le piano qui se met en vedette, un piano vraiment réminiscent de celui de Rick DAVIES (désolé difficile de ne pas s'en apercevoir, autour de la treizième minute c'est bluffant), délicat, mélodique, envoutant… vous ajoutez les adjectifs que vous voulez... là aussi nous tutoyons le grandiose, le nirvana de la musique progressive il est là, devant vous, pour vous, avec DIFFERENT LIGHT, rassurez-vous nous entendons aussi beaucoup la guitare de Petr LUX mais plutôt dans un registre d'accompagnement que de soliste débridé sauf pour les deux dernières minutes où la six cordes se balade allègrement sur les motifs pianistiques (10/10). 

 

« The Answer » est carrément destiné à des passages radiophoniques généralistes donc pas ma tasse de thé, même si je ne zappe pas le titre à l'écoute de l'album, ses moins de quatre minutes étant ici son atout principal (6/10). La cinquième pièce « Two Faces » débute comme un hymne national, c'est assez curieux, mais sur sa globalité, elle apparait plutôt influencée par l'ALAN PARSONS PROJECT, par TOTO et encore plus par le BARCLAY JAMES HARVEST de la période dorée (le piano à partir de 2:30 et même les vocaux de Trevor qui me rappellent fortement ceux de Les HOLROYD), il y a bien pire comme sources musicales bien évidemment (8/10).  « On the Borderline » qui clôt ce « Binary Suns » est la seconde suite de l'album même si elle est plus courte de moitié que « Spectres and Permanent Apparitions », c'est aussi la plage la plus énergique, celle où l'on entend le plus la guitare de Petr LUX (qui se fend également d'un beau passage acoustique), tandis que les claviers en couches épaisses du maitre de céans nous irradient d'un bonheur indicible, du grand art pour tout amateur de progressif symphonique qui se respecte, une pièce essentielle(10/10). 

 

Nous ne sommes qu'au tout début de l'année 2020 mais « Binary Suns -Part one Operant Condition » est déjà un sérieux prétendant à un podium annuel.

 

We Never Walk Alone, We Always Listen Different Light. 

 

PISTES / TRACKS

 

1. Amphibians (8:53)

  i. Water

  ii. Land

  iii. Sky

  iv. The Message

2. Faith (4:11)

3. Spectres and Permanent Apparitions (21:30)

  i. Ataraxia

  ii. Two Shadows

  iii. Small Mercies

  iv. Hand of Providence

  v. BarBrera

  vi. Synestesia

  vii. Midas Gold

4. The Answer (3:47)

5. Two Faces (7:41)

6. On the Borderline (10:44)

  i. Talking to Strangers

  ii. Seduction

  iii. Obsession

  iv. Vindication

  v. Demonic

  vi. Now Just Go Away

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Trevor Tabone : Vocals, keyboards

- Petr Lux : Guitars, backing vocals

- Jirka Matousek : Bass

- David Filak : Drums

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020