Chronique de concert / concert review

Impérial Bell
Québec
24 mai 2022
HUIS - 30.jpg

Pierre Ménard

Marc Thibeault

HUIS - 27.jpg
GOOGLE TRANSLATED CONCERT REVIEW

Ce fut une soirée marquée d'absences et de puissance.

Absence; parce que le guitariste Aldrick GUADAGNINO du groupe français KLONE, qui assume la première partie du spectacle, est parti remplacer le guitariste Christian ANDREU du groupe français GOJIRA qui est en tournée aux États-Unis. Absence aussi parce que le claviériste Daniel “D2” KARLSSON de PAIN OF SALVATION est remplacé par Vikram SHANKAR (SILENT SKIES, THREADS OF FATE, & REDEMPTION). Ces deux musiciens manquants ont la joie de devenir père dans les mêmes temps. Absence aussi parce que l'Impérial n'est rempli qu'au tiers de sa capacité maximal. Qu'importe! Tout le monde qui y assiste a une place de choix. Même Daniel GILDENLÖW invite tout le monde à l'avant!

La première partie est, comme mentionné ci-haut, assumée par les Français KLONE. Les partitions du guitariste GUADAGNINO sont comblées par le bassiste Enzo ALFANO qui s'accomplit très bien de sa tâche, ne laissant pas trop paraître l'absence de son confrère. Le son des huit pièces jouées par le groupe est lourd et puissant et les titres choisis couvrent les quatre derniers albums. Superbe première partie!

Après un court entracte, PAIN OF SALVATION fait son entrée sous une salve d'applaudissement et le spectacle monte d'un cran (et même plus!) en puissance! La pièce “Accelerator” débute avec intensité la prestation des suédois et Daniel GILDENLÖW et ses comparses se donnent à fond du début à la fin du spectacle. On a droit à 5 pièces de l'album “Panther” (2020), 5 de l'album “In The Passing Light Of Day” (2017) et 2 de l'album “The Perfect Element - Part I” (2000). Les voix de messieurs GILDENLÖW & HALLGREN sont au diapason et se complètent parfaitement et nous remplissent les oreilles, mais on ressent soudainement des frissons lorsque le batteur Leo MARGARIT chante lors de la pièce “On A Tuesday”! C'est inattendu mais une agréable surprise. Le claviériste Vikram SHANKAR fait son boulot de remplaçant à la perfection et semble en trance à chaque fois que la musique devient plus lourde et puissante. On a droit à un rappel avec la pièce-titre de l'album “In The Passing Light Of Day” et l'ouragan PAIN OF SALVATION se termine malheureusement vers 22:25. C'est presque 2 heures de prestation qui a passé en coup de vent!

Le fait que le spectacle est présenté un mardi soir n'a pas dû aider à la vente des billets pour ce second passage de PAIN OF SALVATION à Québec. Ceux qui ont pu y assister ont probablement vu une des meilleures prestations à l'Impérial Bell depuis le retour des spectacles cette année!

Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg
Sunset%20Sailboats_edited.jpg