CHRONIQUE / REVIEW

clan aldo pinelli

patagonia

Releases information

Release date: May 24, 2019

Format: CD

Label: Lizard Record

From: Italie / Italy

7,6

Mario Champagne - October 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Unis sous la dénomination « Clan Aldo PINELLI », un groupe de musiciens italiens et l'auteur-musicien argentin Aldo PINELLI de Buenos Aires, ex-leader du groupe HABITAT, ont uni leurs forces pour la création de l'album « Patagonia ». Une pochette de carte postale, assortie de dix enregistrements prog-folk électro-acoustiques et pastoraux, tentant ainsi de transférer en musique des images de cette région si éloignée, la Patagonie. Aldo PINELLI raconte que son inspiration pour cet album était le sud de l'Argentine. Les paysages, le climat froid, la nature qui continue de se développer, sa préoccupation pour la fonte des glaciers, l’air pur, l’eau pure des rivières et des lacs ». Il nous promet avec cet album un voyage à peu de frais à l'autre bout du monde.  Atmosphères bucoliques, sons champêtres, mélodies lumineuses, rythmes ancestraux, des pièces dans lesquelles la flûte et surtout le violon jouent souvent le rôle principal, comme dans un voyage enchanteur accompagné de pièces instrumentales, de manière très cinématique, et je dois dire avec une approche d'un grand classicisme.

 

Vent glacial, cordes résonantes, clavier fugace, violon nostalgique, en quelques instants,  le son et l'ambiance sont fixés sur « The Wind In El Chaltén ». Le tout se présente comme une œuvre délicate et douce, vraiment comme la trame sonore d'un film. Le violon de Sebastian CALISE est tout ce qui a de plus relaxant, volant la vedette sur « Facing The Glacier ». « Cascades », nous offre une intro avec boucles de basses, en cascades, où s’installe à nouveau ce violon qui revole le « show ». Chuchotement d'un petit cours d'eau, concerts d'insecte dans la région lacustre de « Quilea Quinea », au son de la guitare, on se croirait assis près d'un feu, pour une ode à la nature. Sur « Landscapes from Bariloche », on contemple les paysages de glaciers sous un air de flûte, la guitare électrique psalmodiant sa ritournelle, se complétant sur un petit air pseudo militaire. Avec « A Week in San Martin de Loas Andes », il ne peut y avoir plus champêtre et classique. Le rythme est lent, les notes sont appuyées. « The Forest of Arrayanes » s'inspire de la forêt du même nom où les bosquets d'arbres denses et tordus donnent l'impression d'une forêt magique. Quoi de mieux que la flûte qui mène le jeu dans cette pièce pour faire vivre l'esprit de cette zone boisée. « The Snow on the Pier » présente de forts beaux passages de piano aux notes cristallines, l’ambiance alternant entre romantisme et nostalgie, un des moments magiques de cet album. « Trevelin » transpire de la musique traditionnelle de cette région campagnarde située aux pieds des chaînes de montagnes aux neiges éternelles. Tout en guitare sur des notes très aiguës, avec des percussions rustiques. Une pièce joyeuse à la simplicité désarmante. L'album se termine avec les sept lacs, pour une dernière immersion en nature de plus de dix minutes qui reste une belle réussite de cet album, par sa beauté et sa pureté acoustique.

 

A qui s'adresse la belle musique de cet album ? Globalement, on est loin du rock progressif de MORSE et PORTNOY. Musicalement parlant, on oscille entre les musiques du monde folkloriques, avec une forte dose de « nouvel âge » et un petit brin de classique, soutenu par une guitare électrique qui vient nous rappeler que nous sommes au 21e siècle. C'est super bien fait, bien produit, hyper relaxant avec cette volonté de nous faire traverser un ensemble de tableaux bucoliques. Les musiciens sont excellents et les performances du violoniste et de la flûtiste demeurent dignes de mention.  Il plaira à ceux qui, pour un moment, recherche détente, calme et sérénité, aux amateurs d'un classicisme moderne. A prescrire, aux personnes hyper stressées. Un dernier petit conseil. C'est un album qui s'écoute bien en insérant certains titres dans « Google » images, comme par exemple « Arrayenes », ainsi vous pourrez accéder visuellement au voyage et vous projeter là-bas. Sons et images, c'est mieux. Bonne découverte et n'oubliez pas votre parka !

 

PISTES / TRACKS

 

  1. Il Vento A El Chalten/ The Wind In El Chaltén (2:44)

  2. Prima Del Ghiacciaio/ Facing The Glacier (5:22)

  3. Cascate/ Cascades (3:36)

  4. Quila Quina (3:28)

  5. Paesaggi di Bariloche/ Landscapes from Bariloche (3:08)

  6. Una Settimana A San Martin de Los Andes/ A Week In San Martin de Los Andes (4:08)

  7. La Foresta di Arrayanes/ The Forest Of Arrayanes (4:22)

  8. Neve Sul Molo/ The Snow On The Pier (3:46)

  9. Trevelin (2:28)

  10. I Sette Laghi / The Seven Lakes (10:28)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Aldo PINELLI - Guitar, Bass, Keyboards, Percussions

Paula DOLCERA - Flute

Silvia PRATOLONGO - Percussions

Sebastian CALISE - Violin

Roberto SAMBRIZZI - Drums

Elizabeth MINERVINI - Keyboards, Piano

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019