CHRONIQUE / REVIEW

dCODED

Perceptual Isolation

Releases information

Release date:

April 1, 2020

Format:

Digital

Label:

From:

Independent

Espagne / Spain

Denis Boisvert - July 2020

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Voici un trio instrumental de rock progressif lourd intéressant et talentueux venant de Barcelone en Espagne. Il s’agit d’un deuxième album, plus travaillé, osé et brave. On sent plusieurs influences en arrière-plan: jazz, fusion, et petites incartades funk. La signature du groupe semble être sa capacité à passer du mélodique au dramatique dans un seul mouvement.

Intitulé ‘Social Isolation’ (coïncidences dans notre contexte de pandémie?), le produit est soigné dans tous ses aspects: pochette originale et artistique, mixage réussi, et belle brochette de pièces qui soutiendront votre intérêt. On a aussi droit à un ‘remake’ de la pièce ‘Teardrop’ de MASSIVE ATTACK, la seule pièce vocale. Le guitariste est aussi le claviériste, mais la guitare est dominante. Le tout crée un ‘power trio’ bien rodé. La batterie de David est pleine de cymbales et de rebondissements, la basse de Xavier ne se fatigue jamais et les guitares de Victor sont expressives, couvrant toute la gamme du rock, des riffs endiablés aux arpèges mélodiques. Il y a quelques clips de son à l’occasion. On ouvre avec ‘Serial Communication’ un morceau post rock solide avec des moments jazz intrigants.

‘Soundwaves’ nous plonge dans un univers cinématique mystérieux tout à fait moderne qui m’a rappelé ‘Nine Stones Close’ ou ‘Amplifier’ par moment. Très satisfaisant. La pièce suivante ‘Demagogy’ est une parodie ‘funky’ incluant des extraits de discours de Mr Trump en personne. ‘Better Together’ est un morceau plus costaud, chronométré à plus de 10 minutes. Mélodique, avec une qualité d’improvisation, le jeu de guitare est remarquable. ‘Ariadna’s Maze’ est un dialogue entre rock quasi classique et jazz de boudoir. Les oppositions sont très complémentaires et en font un autre morceau original et attrayant. ‘Hide and Forget’ est un rock de 9 minutes à saveur psychédélique et démontrant beaucoup de créativité.

Bref, si vous aimez le prog fusion instrumental, la complexité, la richesse, c’est pour vous. L’album est complet, varié et de façon surprenante. Un groupe qui mériterait d’être mieux connu, c’est sûr. Malheureusement seulement disponible en format numérique. Un autre de ces albums dont l’appréciation croît avec les écoutes.

    1. Serial Communication (5:50)
    2. Soundwaves (9:57)
    3. Demagogy (6:02)
    4. Better Together (10:39)
    5. Ariadna’s Maze (5:41)
    6. Hide And Forget (9:24)
    7. Teardrop (6:20)
    Total : 53:35

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Xavier Orga: Bass
David Marcè: Drums
Víctor Martínez: Guitars, keyboards, programming
Invités: Gora Casado; keyboard solo (1), Vanesa Paris; vocals (7)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020