CHRONIQUE / REVIEW

Yobrepus

Mycelium Days

Releases information

Release date:

September 25, 2020

Format:

CD, Vinyl, Digital

Label:

From:

Apollon Records

Norvège / Norway

Marc Thibeault - October 2020

9,6

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Le groupe norvégien YOBREPUS (SUPERBOY épelé à-l'envers) nous présente leur deuxième bébé après 2 ans et demi d'attente. “Mycelium Days” est un album où les hommages à leurs influences transpirent de toutes parts dans leur musique: le groupe mentionne dans son communiqué KING CRIMSON, PINK FLOYD, PORCUPINE TREE, ou RADIOHEAD mais on peut aussi entendre des sonorités rappelant PINEAPPLE THIEF (le vieux), COLDPLAY, DAYS OF THE NEW, PROFESSOR TIP TOP et plein d'autres! Pas que ce soit mauvais, bien au contraire! Les musiciens font un amalgame équilibré de leurs influences avec leurs touches et styles plus personnelles.

La longue pièce-titre “Mycelium Days” part le bal. Avec une intro très éthérée et psychédélique, voir mystérieuse, les noms de PINK FLOYD, PORCUPINE TREE ou même ELOY viennent tout de suite à l'esprit. L'intensité augmente graduellement jusqu'à ce qu'on entende vers les 4 minutes un riff de guitare accompagné sur un beat par quelques accords de claviers qui garde l'atmosphère lourde, voir menaçante. Le chant de Mats Jørgen SIVERTSEN est tantôt bas et lourd, tantôt plus mélodieux et plein d'espoir. Il y a une brève explosion d'un solo de guitare vers 07:45 qui ramène ensuite l'atmosphère à son plus éthéré. Ça remonte tranquillement pendant environ 1 minute 30 secondes pour nous amener en territoire plus Americana/Indie-Pop et culminer sur un petit extrait de clavier digne des années '80. Tout ça et on n'a que la moitié de la pièce de passée! M. SIVERTSEN chante sur cet extrait musical venu d'un autre temps qui se fait tranquillement envelopper par des claviers plus éthérés, plus modernes. On a droit ensuite pendant environ 2:30 à un joli riff de guitare au style Indie, voir Grunge, qui prend l'avant-scène. Les dernières 4:30 nous donnent l'impression trompeuse d'avoir changé de pièce: c'est sur une musique de guitare et un fond de clavier que Mats Jørgen SIVERTSEN chante avec douceur pendant que les claviers prennent de plus en plus de place et enterrent la guitare avec un son industriel. Le son industriel s'estompe graduellement pour laisser les claviers et un violon prendre la relève et M. SIVERTSEN chanter jusqu'à la fin. C'est LA pièce-clef de cet album.

Sur un air un peu mystérieux donnant des ressemblances avec le groupe RIVERSIDE ou même un peu le groupe U2 des belles années, la pièce “What If...” dégage un sentiment d'urgence à l'écoute dû à son rythme un peu militaire. On change de registre musical avec la pièce “Down”: plus près de l'Indie/Rock Alternatif, cette chanson pourrait jouer à la radio avec un certain succès. On revient vers un style plus éthéré, plus prog, avec “Step Up”: très douce et triste, mélancolique à fond, la pièce prend son (faible) envol vers 02:40 en incorporant de la batterie et de la basse, intensifiant ainsi légèrement la musique. On continue de voguer entre la musique mystérieuse et le mélancolique jusqu'à la fin. Le début de “Wangari” ressemble à une intro de film d'horreur des années'60. Ça s'enchaine plus vers un style de rock un peu lent mais l'extrait d'intro de film d'horreur revient nous hanter de temps à autre dans la pièce lors du refrain. “Piao” est une très douce pièce où la voix de M. SIVERTSEN n'est accompagnée que d'un clavier et l'effet est somptueux! Ça termine avec douceur cet album.

Ceux qui aiment les groupes PORCUPINE TREE, le côté musical plus mystérieux de RIVERSIDE, PINEAPPLE THIEF (le vieux), COLDPLAY, DAYS OF THE NEW, PROFESSOR TIP TOP ou tout autre groupe qui ressemble de près ou de loin à ces artistes vont aimer cet album! La pièce-titre vaut à elle-seule l'écoute de l'album mais les autres pièces ne sont pas piquées des vers non-plus! Bonne écoute!

    01. Mycelium Days (22:02)
    02. What If (05:25)
    03. Down (03:55)
    04. Step Up (05:59)
    05. Wangari (05:05)
    06. Piao (03:52)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Mats Jørgen SIVERTSEN – Vocals, keys, guitars, loops
Vegard Weyergang VARTDAL – Bass, backing vocals
Paal URDAL – Drums
Leon MURAGLIA – Guitars

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020