CHRONIQUE / REVIEW

The Rome Pro(g)ject

IV - Beaten Paths Different Ways

Releases information

Release date:

December 7, 2020

Format:

CD, Digital

Label:

From:

TRP Records

Italie / Italy

Serge Marcoux - November 2020

8,7

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Si l’histoire de Rome s’étend sur plus de vingt-huit siècles, son histoire musicale telle qu’imaginée et crée par VINCENZO RICCA avec THE ROME PRO(G)JECT date maintenant d’un peu plus de dix ans. Pourtant, même sur une courte période, cette dernière a aussi subi les affres du temps qui passe. En effet, c’est sur la route et donc en spectacle, que devait s’élargir le concept de la trilogie « The Rome Pro(G)ject – Of Fate and Glory - Exegi Monvmentvm Aere Perennivs » au cours de l’année 2020. Mais annus horribilis oblige, le latin devient ici un choix … évident, Maestro RICCA a dû se réinventer, lui aussi, et remettre à plus tard le projet de tournée et d’album live pour se consacrer à « IV - Beaten Paths Different Ways ». Au départ, il s’agit d’un album pour commémorer et célébrer un projet musical d’une dizaine d’année tout en rendant à César ce qui revient à César. En entrevue, que je vous invite très chaleureusement à lire, VINCENZO signale qu’il a sciemment fait le choix des pièces afin de retrouver tous les musiciens qui ont gentiment accepté de participer aux enregistrements, voire à la composition dans certain cas. Mais attention, il ne s’agit pas du tout d’une simple compilation, loin-s’en-faut.

Notre trajet romain débute par trois nouvelles pièces, La toute première est nommée, comme il se doit diras-t-on, « All the road leads to Rome », constitue un festival prog d’un peu moins de quatre minutes. La pyrotechnie musicale de la guitare de STEVE HACKETT, des claviers, synthétiseur en tête, de VINCENZO RICCA, de la Rickenbacker de ROBETO VITELLI (ELLESMERE, TABROBAN) et de la batterie de DANIELE POMO (RANESTRANE) est enthousiasmante et vous accrochera un sourire aux lèvres pour la prochaine heure. Ce morceau devait s’intituler « Miliarium Aureum » et être la pièce titre de l’album en spectacle. Un autre titre très à propos est le symphonique « Beaten paths » mis en valeur par une des voix caractéristiques du prog italien qu’est celle de BERNARDO LANZETTI (ACQUA FRAGILE, PFM, MANGALA VALLIS). La troisième nouveauté est une belle et délicate ballade réécrite par HACKETT, RICCA et son fils PAOLO après avoir été créée il y a une trentaine d’année par VINCENZO. Les deux guitares nous y offrent de biens beaux moments.

Les dix autres morceaux offrent un itinéraire différent aux oreilles qui ont déjà parcouru les trajets musicaux vers Rome sur les trois premiers opus. Quatre proviennent du premier album, soit celui avec FRANCESCO DI GIACOMO, « April 21st, 753 B.C. » ainsi que « Caracalla’s Dream » et « A mankind heritage » avec de nouveaux arrangements. VINCENZO précise que les dix morceaux sont rejoués philologiquement. Il précise que c’est comme s’ils étaient joués live avec de nouveaux arrangements pour les instruments et un nouveau mix. « Reflections » est un des morceaux chantés par VINCENZO lui-même et co-écrit avec JOHN HACKETT. Il s’agit d’une relecture et d’un nouveau titre pour « Towards the future ». Je précise que les pièces sont chantées en anglais car je sais que plusieurs amateurs ont de la difficulté avec le chant italien. Ce qui est bien dommage, mais là, je digresse. Deux proviennent de « Of fate and glory ». La pièce tire co-écrite avec STEVE KACKETT et son épouse JOANNA LEHMAN est allongée et également chantée par VINCENZO tout en conservant la narration de Dame LEHMAN. La réinterprétation de « S.P.Q.R. » est raccourcie d’un peu plus d’une minute versus l’originale. Les quatre autres morceaux proviennent de « Exegi Monvmentvm Aere Perennivs ». La courte introduction « Proemivm » devient la clôture de l’album en version symphonique. On retrouve aussi une relecture de « 476 A.C. (Song for Wetton) ». Finalement, deux autres morceaux co-écrits avec DAVID CROSS et transformés sont aussi offerts avec les paroles de VINCENZO RICCA soit « The Oracle » qui était « Aere Perennius IV » et « INVICTVS » refaite à partir de « Once were Romans ».

Ainsi donc, ce parcours italien vers la ville éternelle qui était au départ un projet de disque sur les fontaines de Rome a croisé le chemin de STEVE HACKETT qui avait en tête un projet assez similaire, mais pas assez de temps pour le concrétiser. VINCENZO RICCA est donc devenu le guide musical de ce projet d’une décennie. Un projet italien devenu réalité grâce à une marraine anglaise, voir l’entrevue, et alimenté par les nombreuses et généreuses collaborations de musiciens de diverses époques et lieux du prog. Quant à vous chers lecteurs, si vous n’avez pas fait un trajet musical vers une des trois étapes précédentes, cet album constitue une excellente introduction à votre périple. Si vous avez déjà exploré, une, deux ou même trois fois l’itinéraire romain, vous pouvez poursuivre la découverte grâce aux bons soins apportés par notre agent de voyage à «IV - Beaten Paths Different Ways ». Pourquoi devrions-nous écouter cet album me direz-vous ? Mais parce que tous les chemins mènent à Rome, bien sûr.

    - Part I - The unreleased tracks:
    1. All Roads Lead to Rome (3:49)
    2. Beaten Paths (5:13)
    3. Vertical Illvsion (4:40)

    - Part II - The rearranged and vocal tracks:
    4. April 21st, 753 B.C. (6:49)
    5. Caracalla's Dream (4:27)
    6. Reflections (5:35)
    7. A Mankind Heritage (4:15)
    8. Of Fate and Glory (6:22)
    9. S.P.Q.R. (4:48)
    10. The Oracle (4:05)
    11. 476 A.C. (Song for Wetton) (5:39)
    12. Invictvs (5:12)
    13. Proemivm (symphonic version) (2:16)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Vincenzo Ricca / Keyboards, vocals, bass

And:
- Steve Hackett / Electric guitars
- Nick Magnus / Piano, keyboards
- David Jackson / Saxophone & flute
- John Hackett / Flute
- David Cross / Electric violin
- Bernardo Lanzetti / Vocals
- Richard Sinclair / Vocals, fretless bass
- Billy Sherwood / Bass, drums

With:
- Franck Carducci / 12-string guitar & bass
- Paolo Ricca / Electric guitar
- Roberto Vitelli / Bass, Moog Taurus pedals
- Daniele Pomo / Drums
- Jerry Cutillo / Flute
- Giorgio Clemetelli / Acoustic guitar
- Mauro Montobbio / Electric & classic guitars
- Luca Grosso / Drums
- Lorenzo Feliciati / Bass
- Riccardo Romano / Piano
- Danilo Chiarella / Bass
- Maurizio Mirabelli / Drums

Special guests:
- Joanna "Jo" Lehmann Hackett / Vocals
- Francesco Di Giacomo / Vocals

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020