CHRONIQUE / REVIEW

Sloth Metropolis

Humanise

Releases information

Release date:

September 18, 2020

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Independent

Écosse / Scotland

Denis Boisvert - October 2020

7,8

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Glasgow, Ecosse. Quatre musiciens devenus bardes d’époque médiévale et qui interprète un texte alchimique fictif. Ce court album a aussi la particularité d’être enregistré devant audience avec toute l’énergie et la crudité que cela représente. Le groupe est aussi connu pour ses costumes et son théâtre. Vous comprendrez que nos amis ne se préoccupe pas trop des conventions.

Musicalement on tourne autour d’un rock folklorique puisant dans le médiéval et l’héritage celte. La dominante est la voix débridée de CALLUM alternant avec son violon électrique maléfique qui rappelle par moment les envolées de FRANK ZAPPA. Mais son compagnon ALISTAIR le complète admirablement avec des orgues ronflants et lourds ou son saxophone apocalyptique. Toutes les pièces tournent autour de 6 minutes et les quatre parties ‘Humanise’ forment le coeur de l’album. On ouvre avec ‘Next Page’ qui introduit le sujet et lance le bal. Une musique païenne rituelle un peu sombre et carnavalesque mais avec des accents modernes aussi. Tribale et possédée. ‘Band Together’ ouvre sur un ‘groove’ un peu MOTORPSYCHO, gothique par autres moments, BLACK SABBATH dans sa lourdeur mais qui contient une vérification micro et un ‘soundcheck’ facétieux. Les quatre parties ‘Humanise’ reprennent l’idée de l’interaction avec la foule puis le ‘groove’ lancinant quasi-psychédélique repart en beauté. La deuxième itération est ma préférée. UMMAGUMMA et DEEP PURPLE avec des relents de VAN DER GRAAF. Très bien réussi. Humanise3 prend une direction latine inattendu mais avec des paroles à la HAMMILL. Humanise4 est du SLOTH typique, lent et menaçant. Flottant et enveloppant. La voix de CALLUM fascine. Très accrochant aussi quelque part. ‘Human of the Metropolis’ est en fait la pièce faite en rappel. Un clin d’oeil pop rock qui montre la facilité du groupe à défoncer les barrières traditionnelles. Bien fait mais moins intéressant.

Cette musique me laisse perplexe mais dans le bon sens du mot. Très original, le violon est le bienvenu, les effets d’accompagnements surtout l’orgue sont particulièrement réussis. Le bassiste et le batteur sont solides. Les paroles sont recherchées. Bien qu’il s’agisse d’un opéra, la fluctuation des styles et les bruits de fonds ont un peu détourné mon attention à l’occasion. J’ai adoré les passages plus psychédéliques et la belle énergie qui va avec la musique rituelle. On a une meilleure idée de ce qui se passe quand on les voit sur scène (voir YouTube). Comme c’est parfois le cas, on perd un peu au change quand on fait du ‘live’ et un enregistrement studio serait apprécié. Certainement pour ceux qui aime la liberté d’expression, l’originalité. Donnez-vous la peine d’essayer.

    1. Next Page (6:04)
    2. Band Together (5:35)
    3. Human1se (5:13)
    4. Humani2e (6:09)
    5. Humanis3 (3:55)
    6. Hum4nise (5:51)
    7. Human of The Metropolis (5:08)
    Total 37:50

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Alastair Milton: Keys and sax
Calum Calderwood: Electric-violin and vocals
Peter Fleming: Bass and backing vocals
Steve McNamara: Drums and percussion

Invités:

Alistair Homer: Trumpet
Eilidh Harris: Backing vocals
Nick Gaughan: Synths and backing vocals
Randolph Edwards: Backing vocals and sloth personifications

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020