CHRONIQUE / REVIEW

Simen Lyngroth

Looking For A Spark Just Around ...

Releases information

Release date:

April 3, 2020

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Apollon Records

Norvège / Norway

Marc Thibeault - June 2020

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Voici le deuxième album du norvégien Simen LYNGROTH. Il y a un léger changement dans son style musical: d'abord l'album concept est une histoire racontant la recherche d'un artiste pour l'étincelle d'inspiration dans sa ville natale, ce qui détonne avec son premier album. Ensuite, la musique Indie-Pop ici est plus léchée, plus assaisonnée de petites touches Prog ici et là, et le tout est aussi plus fluide. On sent une nette évolution musicale. Les 10 pièces sont tout de même courtes, allant de 02:14 à 05:12, mais elles ont probablement plus d'impact ainsi.

“The Town” débute sur une aura mystérieuse, voir un peu sinistre: deux séries de 4 notes sur le piano et la voix un peu nasillarde et mélancolique de Simen qui avertit le monde qu'il arrive en ville et qu'ils doivent se cloître. On change de registre avec “Time”: plus enjouée et rythmée, il y a un sentiment d'urgence ressenti par le jeu de la basse qui roule presqu'en continue. La pièce “Mask Off” est plus légère que les deux premières, étant simple et accrocheuse. “Morning Light” est une jolie ballade un peu mélancolique jouée à la guitare acoustique. Elle est très courte (02:14) mais frappe dans le mille. Avec un style Americana croisé avec de l'Electro, “Just Around The Corner” nous berce légèrement dans une enveloppe Crooner altérée. C'est surprenant et particulièrement bon.

“Down” est dans la même ligne que la pièce précédente: on se fait bercer par la musique et Simen LYNGROTH se sert de sa voix à la perfection. “Spin Me A Web” est une pièce qui nous fait penser à son premier album (Take All The Land, 2017): avec un son légèrement plus épuré, voir un peu Retro. Le rythme en est un de semi-ballade/Crooner et la voix de M. LYNGROTH est tantôt doucereuse, tantôt plus intense et émotive. J'aime la pièce “Muse” pour le beat un peu déjanté qui mène la musique Electro. La guitare électrique prend tranquillement plus de place avant de prendre le devant de la scène vers la fin de la pièce. Il y a des ressemblances avec les airs du groupe OWL CITY. C'est rythmé et c'est bon! “Reward” est simpliste au début avec Simen qui chante accompagné d'un clavecin et un 'beat' ici et là. Puis la musique prend graduellement du tonus à mesure que la pièce avance. On tombe dans un bout assez Prog et un peu pompeux vers les 02:25 et jusqu'à la fin de la pièce. L'album se termine avec “Spark”, une pièce Prog qui nous prend par la main et nous amène en ballade avec elle.

C'est dans l'ensemble une évolution positive pour Simen LYNGROTH. Il demeure dans son style Indie-Pop mais y rajoute une belle palette de couleur musicale qui rehausse l'ensemble de l'oeuvre et ouvre des portes aux sous-genres, mettant ainsi la touche Prog dont je parlais. Ce changement va lui apporter des admirateurs de plus, c'est garanti!

    01-The Town (02:14)
    02-Time (03 :19)
    03-Mask Off (02:43)
    04-Morning Light (02:14)
    05-Just Around The Corner (04:16)
    06-Down (04:00)
    07-Spin Me A Web (04:15)
    08-Muse (04:33)
    09-Reward (05:12)
    10-Spark (03:17)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Simen LYNGROTH - Vocals
Torstein Lauvvik ØRLAND - Keys
Jonas Dyrstad VALBERG - Guitars
Magnus LYGREN - Drums

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020