CHRONIQUE / REVIEW

Roman Odoj

Fiasko

Releases information

Release date:

April 20, 2020

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Lynx Music

Pologne / Poland

Mario Champagne - August 2020

8,6

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Roman ODOJ est un musicien polonais qui enseigne également les mathématiques et la musique, et qui s'amuse à unir le monde rigide de cette science à l'art créatif de la musique. Son récent album, intitulé « Fiasko », n'en est pas un, je vous rassure. Au contraire ! Bien des musiciens seraient sûrement très fiers d'avoir pondu une telle galette, qu'il a élaboré en album concept basé sur une histoire de science-fiction de Stanislas LEM, écrivain polonais. Ça raconte la mission d'un vaisseau spatial terrien qui se rend sur une planète lointaine où une vie extra-terrestre a été découverte, mais où sévit une guerre à grande échelle. Les Terriens veulent y imposer leur paix, mais cela dégénère grâce à la loi de MURPHY, et tourne donc au fiasco. (Pour info : LEM est aussi celui qui a écrit le roman « Solaris » que vous avez peut-être vu adapté au grand écran avec George CLOONEY).

ODOJ, souhaitant nous raconter cette aventure dans l'espace, y ajoute au passage des sons d’espace pour nous imprégner du vide intersidéral, à large renfort de synthés. Mais il ne s'agit pas seulement de « space rock ». Avec ses douze comparses, des sonorités hard rock, pop, et très jazzy viennent s'immiscer avec l'appui en fanfare de saxophones déchirants, de violon et violoncelle. ODOJ nous offre en plus d'excellents solos de guitare. Quant à l'ambiance générale, relativement à l'usage des synthés qui génèrent une pléthore de petits sons jouissifs pour les tympans qui meublent cette trame de fond, je n'ai pu m’empêcher de penser au premier album d'Ariane MOFFAT et au « Rêver Mieux » de Daniel BELANGER, sans que cela ne soit exactement pareil.

D'entrée de jeu, et sans perdre de temps, je peux vous assurer que ce type et ses amis vont capter votre attention, tellement ce qu'ils proposent est mélodique et accrocheur. Le premier titre « Titan », percutant, où la basse joueuse fait merveille. Niveau chant, impeccable. Un titre qui passe par plusieurs ambiances et changements de rythmes tout en gardant un tempo « fun » et entraînant. Vers la fin, ils nous assènent un hard rock un brin jazzy, rappelant certains passages de RUSH, et un solo de guitare bien mené. Après cette première baffe, « One of You » maintient le tout à un niveau tout aussi élevé. Ce titre devrait être à mon avis un gros « hit » commercial. L'ensemble vocal se complète super bien par un léger contraste au niveau des voix, supporté par des lancées de synthés originales et livrant des refrains « vers d'oreilles ». Cerise sur le « sundae », le passage musical tout en crescendo vers la fin qui inclut des apparitions successives de guitare, de violon et l'explosion des saxophones rugissants. Pur bonheur.

« Castaway » sidère aussi avec la qualité du chant, et surprend avec l'arrivée d'un genre de court reggae spatial, mais nous amène par la suite dans un mode rock calme qui évolue et qui s'intensifie au niveau rythmique jusqu'à la fin. Vient « Deux », ballet entre synthés soufflant le vent et guitare, dans une pièce au calme relatif, mais au style hybride entre Pink FLOYD et Daniel BELANGER, mais avant tout avec sa personnalité propre. Pour ma part, j'ai trouvé cela très intéressant pour sa richesse sonore. Quant à « Eurydice », pièce instrumentale à l'intro très originale en mode « électro » discret, sur fond de vagues aléatoires de synthés, allié à une guitare cristalline, toute en finesse, elle constitue une belle réussite au niveau créatif.

Surprise de taille sur « Human Cartoon », l'arrivée impromptue d'une musique ensoleillée et joyeuse, à la Paul YOUNG, chanteur de charme des années « 80 », et en plus, avec une voix similaire. Bien, que détonante du point de vue stylistique, elle demeure agréable et plaisante, nous ramenant ces brillants saxophones qui collent bien avec cette époque « eighties », mais disons-le, pas très « Prog ». L'équipe reprend le droit chemin sur « Annunciation », une autre pièce instrumentale donnant cette fois-ci dans le « speed hard rock » qui balance à plein pot. Le contraste fulgurant fait sourire mais cela est bien pensé. S'ensuit un court passage « ambient » au calme inquiétant et le retour de cette frénésie. « Fiasco » nous ramène la guitare cristalline d'ODOJ, des notes de claviers à profusion, et cette voix basse et juste, envoûtante. Le tout tourne au hard rock, avec des passages très pop au niveau chant, giclant de vers d'oreilles, une chorale tout en « hou - hou », et vers la quatrième minute, l’instrumentale se met en place où alternent subtilement claviers, guitares, synthés, sur un développement intelligent où il y a place pour tout le monde. Un passage extrêmement bien travaillé, qui se termine par un phrasé superbe sur un ton cynique et solennel. J'adore !

Dernier titre, « Quintans » qui se trouve à être la planète visitée par nos terriens, est une autre pièce instrumentale se développant sur un rythme progressif plus agressif et musclé où la basse et les percussions se montrent bien présentes. L'exercice permet au passage d’enchaîner quelques beaux solos de part et d’autre, avec des sections qui font très jazz, et se finalisant par un passage obligé vers une fin toute spatiale... subtilement saturée en grincements, triturations sonores, « bips » robotisés, ondes susurrantes et saturées en réverbérations...

Ce genre de découverte fait vraiment plaisir. Un album, qui s'écoute en boucles et où l'on prend plaisir à découvrir à chaque écoute le petit quelque chose qu'on aurait manqué à l'écoute précédente. On réalise rapidement la somme de travail investie dans cette œuvre intelligente où la force de celles-ci réside dans la variété des styles et le mélange des genres. Les chanteurs sont excellents, et les musiciens tout autant. De l'excellent boulot, en espérant qu'on entendra encore parler de Roman ODOJ dans un futur proche. Titre préféré : Il y en a plusieurs mais « One of You » mérite une écoute attentive. Bonne découverte !

    1. Titan (5:44)
    2. One Of You (5:55)
    3. Castaway (4:24)
    4. Deux (5:11)
    5. Eurydice (3:27)
    6. Human Cartoon (4:10)
    7. Annunciation (3:24)
    8. Fiasco (6:28)
    9. Quintans (6:50)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Roman ODOJ - Guitars
Łukasz SZUBA - Vocals
Jędrek SKIBA - Vocals
Arkadiusz SUCHARA - Bass Guitar
Darek GOLA - Drums
Maciej CAPUTA - Keyboard
Robert GAJGIER - Keyboard
Adam KOZUBEK - Keyboard
Paulina OBSTOJ - Cello
Marcin SKABA - Violin
Jan SWATON - Saxophone
Łukasz ZGODA - Saxophone
Jakub MOKRZYSIAK - Electronics

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020