CHRONIQUE / REVIEW

Reuter Motzer Grohowsky

Shapeshifters

Releases information

Release date:

August 3, 2020

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Moonjune Records

Intl

Denis Boisvert - November 2020

8,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Marcus Reuter est un musicien très actif que certains reconnaîtront pour son jeu de guitare tactile et sa participation à ‘The Crimson ProjeKCt’ et son travail avec TONY LEVIN pour ‘Stickmen’. Il s’associe ici avec MOTZER bassiste et un batteur émérite en la personne de GROHOWSKY. On obtient un power trio qui s’embarque dans une série de ‘Compositions Instantanées’ (autrement des sessions d’improvisations dans un style austère que je qualifierais de jazz métal atmosphérique.

Les quatre pièces font 64 minutes et explorent différents paysages. ‘Dark Sparks’ est, comme le titre l’indique, sombre et étincelant à la fois. Un peu éparpillé avec des lenteurs et quelque cul-de-sac. ‘Transmutations’ m’a rappelé (en plus moderne) les élucubrations de l’album UMMAGUMMA dans le style. On notera tout un travail de percussion en ambiance avant de partir dans une section plus rythmique puis en finale un solo remarquable de REUTER. Il y a bien une transmutation mais je ne suis pas sûr en quoi ? On enchaîne avec ‘Cyphers’ le morceau qui m’a parlé le plus. Une atmosphère vaste et étendue, des gémissements de guitares en écho, une construction plus symphonique et un tempo majestueux mais qui contient ses moments musclés et sa finale éruptive. On termine avec ‘Burn To Aether’ la pièce la plus courte à 9 minutes et aussi un peu plus évocatrice et cohésive, je dirais même plus accessible. Le jeu des deux guitaristes en relance est particulièrement intéressant.

Essentiellement, l’album nous offre une fenêtre sur les possibilités expressives de la guitare tactile et du ‘power trio’. On notera en passant les textures électroniques en support. Le format d’improvisation offre beaucoup de spontanéité et d’expression émotive mais aussi des longueurs et des moments plus égarés. Honnêtement, il faut avoir un esprit très ouvert et ce n’est pas le genre d’album à faire jouer lors d’une fête de famille. En revanche, si vous aimez STICK MEN et la liberté d’expression quasi-brutale et sans compromis qu’on retrouve dans certaines périodes de KING CRIMSON, ou même dans le jazz expérimental, vous ne serez pas trop perdus. Personnellement, j’aime bien le travail de REUTER mais je préfère ses opus avec une palette plus grande de musiciens et un peu plus de structure. Pour les amateurs d’albums live et improvisés et autres aficionados.

    1. Dark Sparks (22:47)
    2. Transmutation (18:23)
    3. Cyphers (14:01)
    4. Burn To Aether (8:49)

    TOTAL 1:04:00

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Markus Reuter: Touch guitar, electronics
Tim Motzer: Guitars, bass, electronics
Kenny Grohowsky: Drums

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020