CHRONIQUE / REVIEW

Rantama

Rantama

Releases information

Release date:

March 6, 2020

Format:

Digital, CD

Label:

From:

Eclipse Music

Finlande / Finland

Mario Champagne - August 2020

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Comme le démontre bien la pochette de cet album, ces Finlandais sont bien décidés à mettre le feu à la taïga. Il s’agit, d’un projet de Timo RANTAMA, compositeur, arrangeur et producteur de cette galette éponyme, mais il n'est pas seul car RANTAMA, ce groupe qui fut créé en 2014, se compose de quatre amis qui se sont rencontrés à Kuopio, une ville désolée de l'est entourée de lacs et d'eskers rocheux. Leur enfance et leur adolescence consistaient principalement en des aventures sauvages dans la nature et des actes intrépides de curiosité musicale, alimentés par des nuances de l'esthétique rock de JOURNEY, des éléments de la fusion jazz loufoque de WEATHER REPORT, de la sensibilité de l'imagerie prog-rock explosive de KING CRIMSON et peut-être de quelques coups de pinceau des palettes sombres d'OPETH et de RADIOHEAD. En 2019, après avoir placé quelques chansons sur Spotify, et attiré l'attention des médias progressifs et des stations de radio du monde entier sur eux avec quatre « singles », voici donc ce 2e album, sorti en Mars 2020, qui fait suite à leur précédent « Catching The Mystery Train » de 2016 qui reçut une pléthore d'éloges au niveau national et une modeste reconnaissance internationale.

Au programme, un hard rock très chargé en sons à la JOURNEY, qui constitue, à mon avis, leur plus grande influence. Les amateurs de riffs puissants et de sections rythmiques bien chargées seront bien servis et le chant à la Steve PERRY (sans mimétisme pur et dur de PERRY quand même!) seront bien ravis, le tout érigé sur une structure jazz fusion bien évidente. La voix de KIISKINEN pourra énormément surprendre. Un brin agaçante sur « Bird ‘s Nest », œuvrant trop dans les hautes, passant même pour féminine, mais le tout se corrige au fil de l’album, devenant plus agréable et impressionnante, ne faisant jamais dans la facilité. S’enchaine sans perte de temps, « Roaring Rapids » présentant un rock jazz fusion au chant mélodique avec un aspect très commercial très plaisant. Après ces deux pièces de haute voltige, un départ plus lent pour « Dying Star », avec le chanteur qui s’exprime sur un ton plus bas, sur les rythmes cassés d’un titre qui change continuellement d’aspect. Fait à noter, l’excellent solo de guitare qui agrémente le dernier tiers de façon épique. Place à la musique pour les deux titres suivants, « Ground Frost Forger » aux forts accents jazzy qui permet à tous et chacun de briller de par sa performance jusqu’à sa finale psychédélique, et le court intermède « Splendid Sun », lumineux en sons fusions, un de mes moments préférés sur cet album même si trop court. « We Are » s’amorce tout doucement et mélancoliquement, pouvant être assimilé à une super ballade, comme les chantait Steve PERRY.

« A Small Blink Of Light » continue dans la veine JOURNEY, avec une intro complexe à souhait. Elle se révèle très mélodique, très chargée et presqu’entièrement chantée, et en plus, malgré ses 6 minutes, très compatible aux programmes « classic rock FM ». Pour conclure, une épique de plus de 10 minutes, « The Pond of No Return », aux passages délicats de guitares et au chant qui fait tout, grâce à ses multiples variations tonales. KIISKINEN est ici au meilleur de sa forme, sur un titre qui monte en puissance.

RANTAMA plaira énormément aux amateurs de PROG aimant les œuvres mélangeant légèrement jazz fusion, passage hard rock dans style « musique de stade », et sons très doux, presque pop, desservis par une voix exceptionnelle et chaude qui littéralement met vraiment le feu à la taïga. Une belle découverte, qui sort du lot, et qui s’écoute bien, apportant une panoplie de sonorités et d’arrangements qui sortent de l’ordinaire. Titre préféré : « The Pond of No Return ». Bonne écoute!

    1. Bird Nest (03.10)
    2. Roaring Rapids (05.37)
    3. Dying Star (09.15)
    4. Ground Frost Forger (06.36)
    5. Splendid Sun (01.58)
    6. We Are (07.40)
    7. A Small Blink of Light (06.11)
    8. The Pond of No Return (10.13)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Timo RANTAMA– Guitar and Keyboards
Tatu BACK – Bass
Iiro LAITINEN – Drums and Percussions
Taavi KIISKINEN – Vocals

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020