CHRONIQUE / REVIEW

Potter's Daughter

Casually Containing Rage

Releases information

Release date:

September 15, 2020

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Melodic Revolution Records

USA

Mario Champagne - October 2020

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

« Potter's Daughter » est un groupe américain de « art rock » et de jazz fusion de la Virginie, dont les leaders sont la chanteuse, claviériste et pianiste classique Dyanne Potter VÖGTLIN, et son fils Jan-Christian, bassiste. Leur dernière parution de 2020 consiste en un court « EP » de moins de quinze minutes avec seulement trois titres dont une reprise d’une chanson du regretté Warren ZEVON.

Le titre en énormes caractères de l'album annonce-t ‘il la couleur ? « Casually Containing Rage », soutient qu'il arrive que ce groupe s'enrage, et pourtant, ce n'est pas le cas musicalement parlant. Il faut y comprendre la rage d'un désespoir tranquille et militant dans le texte du troisième titre, qui exprime son total désarroi sur la manière dont les populations non blanches sont vilement traitées aux États-Unis. Avec des extraits radios relatant les violences policières subies par George FLOYD et Ahmaud ARBERY, Mme POTTER, indubitablement démocrate, clame que les américains valent bien mieux que cela et qu’ils peuvent faire mieux. D’ailleurs, ce titre représente la bombe de ce très court « EP ». Avec sa légère ambiance lounge, et ses percussions programmées, s'élève lentement mais puissamment un hymne pour la tolérance, et Dieu sait qu'en cette ère de « Trumpisme » malsain, on ne peut que louer cet appel salutaire à la raison. De plus, ce titre est superbement mis en image dans une vidéo sur « You Tube », que je vous recommande, car elle est inspirante et poignante avec sa liste déroulante de citoyens décimés par la haine.

« Potter's Daughter » présente également comme premier titre « To my love » qui est une reprise réarrangée de l’une de leurs chansons, qui parut initialement sur leur premier album « The Blind Side ». Avec sa voix haute perchée, sensible et passionnée, parfois hésitante et le rythme saccadé de la musique, on a droit à une pièce tranquille et douce, accompagnée de multicouches de support vocal, où Mme POTTER aligne toutes les voix, un peu à la manière de Liz FRASER des « Cocteau Twins ». Une agréable ballade à l'ambiance art rock, qui laisse aussi la part belle aux envies de jazz fusion de cette équipe.

Finalement, Mme POTTER s'exécute en duo avec son fils sur « Accidentally Like A Martyr », reprise de Warren ZEVON, qui parut sur son album « Excitable Boy ». Une bien jolie balade, mélancolique, et où le piano enchante tout en accompagnant cette fragile voix dans une ambiance très minimaliste en regard de la version originale. Bien que cette reprise soit bien plantée, la version de ZEVON demeure pour ma part plus majestueuse avec sa chorale. Mais la magie de la voix de Mme POTTER fait malgré tout son œuvre.

Très court cet « EP », mais d'une grande qualité et doté d'un message que l'on se doit de supporter. Il pourrait avoir le mérite de vous pousser à en savoir plus sur ces artistes engagés qui essaient de changer les choses pour le mieux. De bonne facture, avec une voix enchanteresse et des compositions solides, tous les ingrédients sont là pour en faire un groupe à surveiller. Bonne découverte !

    1. To My Love (5:13)
    2. Accidentally Like a Martyr (4:06)
    3. We Could Be (4:26)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Dyanne POTTER VÖGTLIN - Piano, Keyboards and Vocals
Jan- Christian VÖGTLIN - Bass, Guitar, Drum Programming, Synthetisers
Amit CHATTERJEE – Guitar
Patrick CARMICHAEL – Drums
Tom BORTHWICK – Sound Scaping
David Greene – Radio Broadcast

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020