CHRONIQUE / REVIEW

Panzerballett

Planet Z

Releases information

Release date:

September 18, 2020

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Gentle Art Of Music

Allemagne / Germany

Alain Massard - September 2020

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Sortie ces derniers jours, PANZERBALLETT est un groupe de métal-jazz-rock-fusion né en Allemagne en 2004. PLANET X, MESHUGGAH, DILLINGER ESCAPE PLAN, Frank ZAPPA, Devin TOWNSEND et Allan HOLDSWORTH et son escapade avec LEVEL 42 sont souvent cités; au niveau sonorités, on part sur du métal jazzy, du latino-jazz, du hard-bop, du funk-disco-métal et une touche de hardcore death métal et de djent; rien que ça. A noter ici la présence de batteurs hors-normes venus prêter leurs fûts pour une escapade saccadée et énergisante : les groupes de PLANET X, MINNEMANN, KAIPA, TRIBAL TECH, OBSCURA et SCHIZOFRANTIK sont ainsi mis en valeur et donnent à cet opus une ‘ folie rythmique brassée à une impudeur compositionnelle’’ (dixit). PANZERBALLETT c’est surtout le projet fou de Jan ZEHRFELD de penser à fusionner l’inimaginable.

« Prime Time » déboule avec de la fusion jazz-prog et un zeste de saxo, l’avant-garde est de retour, ça tape de partout, c’est virevoltant de temps en temps, ça me rappelle même le zeuhl de MAGMA, créatif et déconcertant. « Who the Jack Is Migger? » pour un titre guitare basse et saxo en avant, un peu genre mitraillette, avec break à la ROLLING STONES, ben une évidence de fait, sinon c’est virevoltant de maîtrise et de singularité entre le saxo et la guitare. « Mind Your Head » nerveux, déjanté, fusion tirant sur le hard avec des riffs incisifs puis batterie et saxo pour un ballet sur-vitaminé; soit vous êtes en transe, soit vous continuez de lire aux aguets.

« No One Is Flying the Plane » rythmique rapide, saxo qui se taille la part du lion, ou de l’hyène, au vu des cris sortis de l’instrument, le piano à la Jerry Lee LEWIS énervé, un break typique jazzy qui calme un peu le tempo, recherche progressive puis solo de batterie jouissif; du métal et du jazz entremêlés. « Walkürenritt » pour l’intermède de WAGNER, un morceau dithyrambique de l’œuvre de ce visionnaire avant l’heure, hard-rockeur devant l’éternel. « Urchin vs. Octopus » sur un air presque doux et une rythmique purement djent, pas de saxo mais des guitares en veux-tu en voilà; quelques notes du « Thrak » de KING CRIMSON me reviennent à l’oreille.

« Alle Meine Ändchen » pour la pièce la plus conventionnelle, c’est math-rock ici, presque doux au vu des autres titres. « Coconut » continue sur la même veine, les nombreux breaks sont plus immersifs sur un crescendo latent évolutif, le son est moins fusionnel mais toujours branché en 520 volts (si ça existe). « S.O.S. » dernier titre sur une déclinaison, une recherche sur le fameux code Morse qui n’est plus édité depuis longtemps mais qui ressurgit ici; un peu de la furie de KING CRIMSON encore ici avant un break salvateur avec un saxo qui semble perdre l’âme.

Voilà c’est fini! Cet album ne laissera pas indifférent; pour les fans de musique posée vous êtes déjà en apoplexie; pour les fans de métal vous êtes déroutés; pour les fans de fusion musicale vous êtes ici sidérés de vous rendre compte de ce qui peut être produit avec un tel creuset musical et vous êtes déjà en train de le remettre sur votre platine, là où trône aussi le fameux Marsupilami adepte lui à n’en pas douter de ce son singulier. L’énergie ‘’Krass’’ est au summum ici.

    1. Prime Time (5:23)
    2. Who The Jack Is Migger (6:37)
    3. Mind Your Head (3:34)
    4. No One Is Flying The Plane (7:08)
    5. Walkürenritt (2:43)
    6. Urchin Vs. Octopus (6:20)
    7. Alle meine Ändchen (5:50)
    8. Coconut (6:32)
    9. SOS (7:05)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Jan Zehrfeld - Guitars, bass (except 1, 4)
With
Virgil Donati - Drums (1)
Marco Minnemann - Drums (2, 8)
Morgan Ågren - Drums (3)
Gergo Borlai - Drums (4, 6, 9)
Hannes Grossmann - Drums (5)
Andy Lind - Drums (7)
Florian Fennes - Sax (1, 3, 5, 7)
Sam Greenfield - Sax (2, 8)
Georg Gratzer - Sax (9)
Anton Davidyants - Bass (1, 4)
Joe Doblhofer - Guitar solo (#1 on 2)
Jan Eschke - Piano (4), synth solo (7)
Michael Lutzeier - Bari sax solo (4)
Larry Muñoz - Saxes
Mark Oates - Trumpets

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020