CHRONIQUE / REVIEW

Nick Mason's Saucerful of Secrets

Live At The Roundhouse

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

September 18, 2020

Format:

CD, DVD, Vinyl, Blu-ray

Label:

From:

Legacy Recordings

Royaume-Uni / UK

Philippe André - December 2020

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

C'est bien peu de dire que le membre le plus discret de PINK FLOYD est devenu celui qui nous en donne le plus musicalement parlant ! Depuis bientôt trois décennies Roger WATERS et David GILMOUR se chamaillent, un coup par ci un coup par là et n'apportent rien de fondamentalement intéressant à ce qui fut leur bébé durant leurs vertes années.

Nick MASON puisque c'est de lui dont il s'agit a eu l'excellente idée de créer NICK MASON'S SAUCERFUL OF SECRETS avec le concours de Lee HARRIS et de nous offrir une relecture de titres de PINK FLOYD de la période pré "Dark Side of the Moon" jusqu'à "Obscured by Clouds" de 1972 donc inclus. Il a choisi des musiciens qui avant le coup n'étaient pas forcément reconnus comme des progressistes convaincus et convaincants ! Pensez donc, Gary KEMP fut le chanteur de SPANDAU BALLET, icone des néo romantiques des années quatre-vingt, Guy PRATT avant d'intégrer la galaxie PINK FLOYD aux cotés de David GILMOUR en public fut le bassiste du combo kangourou ICEHOUSE aux côtés d'Iva DAVIES ("Hey Little Girl") et Lee HARRIS fut le guitariste de Ian DURY & THE BLOCKHEADS, ajoutons pour faire bonne mesure Dom BEKEN tapoteur des touches blanches et noires chez THE ORB à ses heures perdues (groupe ambient) car le garçon est avant tout un producteur reconnu chez Elizabeth 2 et aussi collaborateur de longue date de Rick WRIGHT de son vivant, la boucle est bouclée...et là Miracle, la mayonnaise entre tous ces gens a formidablement pris, comme quoi qui ne tente rien, n'a rien.

Comme tout le lectorat d'ici est censé connaitre tous les titres présentés, même si c'est du PINK FLOYD d'avant la lune sombre, le concert commence par le violent, métallique mais o combien célèbre "Interstellar Overdrive" raccourci par rapport à l'original (dommage) et enchaine par deux autres titres de "The Piper at the Gates of Dawn", le sensationnel et indémodable "Astronomy Domine" et "Lucifer Sam", bref que du bon, nous aurons aussi le drolatique "Bike" sur le second cd. "A Saucerful of Secrets second album du FLOYD en 1968 est lui représenté par ni plus ni moins que les trois titres emblématiques du disque d'origine (tous sur le second cd) le bien connu désormais "Let There Be More Light" qui met en vedette Guy PRATT, le morceau éponyme instrumental et superbe mais un peu plus court aussi et une version cataclysmique de plus de douze minutes de "Set the Controls for the Heart of the Sun ", soit dit en passant le seul titre ancien que Roger WATERS utilise sur scène de nos jours...Deux morceaux de "More" au menu, le lourd comme du Sabbat "Nile Song" et le popisant "Green is The Colour" et deux également tirés de la vache atomique, "If" en deux parties qui entourent une relecture de sept minutes de la suite titre "Atom Heart Mother", bien plus agréable que l'original qui s'étirait trop en longueur selon moi.

De "Meddle" nous retrouvons les deux meilleures pièces (en dehors de "Echoes" qui l'eut été présomptueux de chercher à retranscrire), "Fearless" et "One of These Days" tous deux dans des versions excellentes. "Obscured by Clouds" est quant à lui représente par trois titres dont le morceau titre. Pour faire bonne contenance, NICK MASON a ajouté les trois quarante-cinq tours de l'époque que furent "Arnold Layne", "See Emily Play" et "Point Me at the Sky" (qui fut en 1968 la face B de "Careful with That Axe Eugene", que du top niveau que nous écoutons toujours avec plaisir un demi-siècle plus tard.

Cette chronique devait être courte mais c'eut été dommageable de ne pas rendre justice à ces talentueux musiciens qui nous proposent du grand PINK FLOYD première génération, cet album ne sera pas dans les classements de fin d'année car nous ne classons pas les live, sinon, c'était pour moi un top 5.

    CD 1 (48:37)
    1. Interstellar Overdrive (5:49)
    2. Astronomy Domine (4:12)
    3. Lucifer Sam (3:13)
    4. Fearless (5:03)
    5. Obscured by Clouds (4:28)
    6. When You're In (1:56)
    7. Remember a Day (3:33)
    8. Arnold Layne (3:16)
    9. Vegetable Man (2:28)
    10. If (1:55)
    11. Atom Heart Mother (7:14)
    12. If (reprise) (1:52)
    13. The Nile Song (3:38)

    CD 2 (47:33)
    1. Green Is the Colour (4:07)
    2. Let There Be More Light (3:38)
    3. Childhood End (3:33)
    4. Set the Controls for the Heart of the Sun (12:21)
    5. See Emily Play (3:03)
    6. Bike (2:24)
    7. One of These Days (5:57)
    8. A Saucerful of Secrets (9:18)
    9. Point Me at the Sky (3:12)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Nick Mason: Drums, percussion
- Guy Pratt: Bass, vocals
- Gary Kemp: Guitars, vocals
- Lee Harris: Guitars, backing vocals
- Dom Beken: Keyboards, programming, backing vocals