CHRONIQUE / REVIEW

Julius Project

Cut The Tongue

Releases information

Release date:

November 25, 2020

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Independent

Italie / Italy

Philippe André - December 2020

8,7

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

JULIUS PROJECT comme son nom l'indique n'est pas un groupe mais bien un projet, dont l'écriture a débuté en 1978, oui, oui, vous avez bien lu !! Un projet écrit par Giuseppe CHIRIATTI l'homme qui se cache sous le pseudo de JULIUS. Évidemment c'est un album conceptuel, commencé le 1er janvier 1978 et terminé quatre ans plus tard, en janvier 1981 ; cette œuvre fleuve ne comprend pas moins de dix-huit pièces de musique. JULIUS souhaitait que toute la production soit interprétée par son groupe de l'époque, le FORUM, qui, cependant, ayant abandonné la musique progressive au profit du rock-jazz dès 1976, considérait ces chansons comme inintéressantes et dépassées.

Il aura fallu trente-cinq ans jusqu'en 2014 pour que Bianca BERRY, la fille aînée de JULIUS, par ailleurs journaliste musicale passionnée, en écoutant par hasard les démos de l'époque, se rende compte qu'il ne s'agissait pas de simples chansons, mais que celles-ci racontaient une histoire, et elle décida de remettre au gout du jour ces compositions du passé.

Ces pièces musicales furent proposées à l'écoute au claviériste milanais Paolo DOLFINI (anciennement de JUMBO, groupe auteur de trois albums au début des années soixante-dix et un en 1992) qui valida le projet, jouant des claviers dans diverses plages et s'occupant des arrangements. En 2019, Giuseppe CHIRIATTI composa enfin le morceau manquant, intitulé "Cut The Tongue", basé sur des paroles de 1978, et clairement destiné à la voix de Richard SINCLAIR (CARAVAN, CAMEL, HATFIELD AND THE NORTH) dont l'interprétation touche au sublime.

Nous retrouvons également sur ce périple musical de soixante minutes, les collaborations de grands anciens comme Marco CROCI à la basse (MAXOPHONE), Dario GUIDOTTI à la flûte (JUMBO), Filippo DOLFINI à la batterie, Daniele BIANCHINI à la guitare solo(JUMBO), et quelques autres un peu moins connus ou du moins n'ayant pas fait partie de formations majeures...Dans le rôle du héros ou plutôt de l'héroïne de l'histoire, c'est Bianca BERRY elle-même, qui chante la plupart des morceaux, tandis que la "voix du prophète" est confiée à l'autre fille de JULIUS, Martina CHIRIATTI.

Le fil de l'histoire est relativement simple c'est celle de Boy qui sent que sa vie est morne et sans relief alors il s'enferme et met sa foi dans un prophète qui lui loue les merveilles de la richesse et de l'apparence jusqu’au soir du Nouvel An, où Boy se rend compte que ce ne sont que des illusions. A l'aube, il entend la voix d'un guide spirituel qui lui recommande de « couper la langue » à tous les mauvais prophètes. Après de nombreuses péripéties, en traversant les affres de sa vie, il s'aperçoit qu'il a lui-même fait naufrage et finira par trouver un sens à son existence et reconnaîtra sa solitude comme une vertu.

Et la musique me direz-vous ? Il faut la considérer comme un opéra progressif où toutes les pistes sont enchainées, chacun y trouvera aisément de quoi satisfaire ses oreilles exigeantes, nous sommes ici dans le plus pur "Rock Progressivo Italiano" qui n'est pas sans rappeler QUASAR LUX SYMPHONIAE et son "Abraham" pour celles et ceux qui connaissent, avec néanmoins plus de calme et de sérénité et beaucoup moins de grandiloquence, tout en gardant à l'esprit que les compositions présentées sont d'une création antérieure à celles de QLS.

    1) The Fog (6:26)
    2) In the Room (3:39)
    3) You Need a Prophet (3:29)
    4) Mask and Money (4:23)
    5) Welcome to the Meat Grinder (3:10)
    6) Speed Kings (3:33)
    7) Clouds part one (3:05)
    8) Clouds part two (4:44)
    9) Cut the Tongue (5:05)
    10) The Swan (2:17)
    11) Island (1:56)
    12) We Know We Are Two (2:05)
    13) I See the Sea (3:07)
    14) Glimmers (3:54)
    15) Cast Away (1:06)
    16) Wood on the Sand (3:05)
    17) Wandering (1:39)
    18) Desert Way (2:52)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Bianca Berry: Lead vocal
Marco Croci: Bass guitar, lead & backing vocals on track 6
Filippo Dolfini: Drums
Dario Guidotti: Flute, lead vocal on track 3
Francesco Marra: Acoustic, 12 strings & electric guitar
Mario Manfreda: 12 strings & electric guitar
Paolo Dolfini: Keyboards, minimoog on tracks 9 and 13, piano on tracks 4,9 and 10, strings arrangements on tracks 12 and 18, backing vocals
Giuseppe ‘’Julius’’ Chiriatti: Keyboards, lead & backing vocals

Guest Stars:
Richard Sinclair: Lead vocal on track 9
Daniele Bianchini: Lead guitar on track 9
Flavio Scansani: 12 strings & electric guitar on tracks 12,14 and 17
Egidio Presicce: Sax tenor on track 8
Martina Chiriatti: The prophet's voice on track 4

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020