CHRONIQUE / REVIEW

Jonathan Hultén

Chants From Another Place

Releases information

Release date:

March 13, 2020

Format:

Digital, CD, Vinyl

Label:

From:

Kscope

Suède / Sweden

Marc Thibeault - April 2020

9,7

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Le guitariste du groupe Death Metal 'vampire' TRIBULATION a sorti un album qui est à des lieues du son de son quatuor suédois! On trempe ici dans la musique Folk pratiquement dénudée avec des vocalises qui vous rentre dans l'âme! Il y a un je-ne-sais-quoi de Prog dans cette musique qui vient vous chercher et on ne peut qu'apprécier les douze pièces!

“A Dance In The Road” part en beauté l'album: accompagné de sa guitare et quelques sons de synthétiseurs pour faire un fond plus homogène, Jonathan joue avec justesse autant sur sa guitare qu'avec sa voix! Les chants à l'unisson nous élèvent à un niveau supérieur et on se fait embarquer sans s'en rendre compte! Il y a beaucoup de chanteurs et de groupes de chansonniers des temps passés et présents qui me viennent à l'esprit en écoutant sa musique: Sufjan STEVENS, CROSBY, STILLS & NASH, AMERICA, Chelsea WOLFE, ou Bert JANSCH. Ça reste dans la tête et l'esprit s'illumine un brin de plus! “The Mountain” nous ramène plus dans les chansons complexes de SIMON & GARFUNKEL avec des touches de CS&N. Encore ici, les chants A cappella explosent et rehaussent l'ensemble de l'oeuvre! On rentre dans le Folk avec “Next Big Day”. La voix de M. HULTÉN est tantôt grave, tantôt limpide, tantôt tellement émotive qu'on ressent la sensibilité du 'vampire'! Les voix A capella n'ont pas l'air d'avoir de secret pour lui, maitrisant à la perfection les agencements vocaux.

“The Call To Adventire” est sombre et jolie à la fois: une guitare sèche lente et un chant qui est presqu'en lamentation nous entraine dans une quête de soi-même. Les arrangements vocaux sont splendides. La mélancolique “Wasteland” nous amène dans une atmosphère de désolation et de tristesse. Un peu de piano, quelques claviers ici et là et la voix, SA voix, qui remplit l'espace ambiante. C'est poignant. On s'en va un peu vers l'Americana-Prog avec l'instrumentale “Outskirsts”: guitare, piano, et les percussions de Nacho MONTERO qui mettent de l'emphase sur l'impact qu'a cette musique sur nous. La très belle “Holy Woods” nous ramène aux temps Médiévales: guitare acoustique et superbes vocalises nous bercent du début à la fin de la pièce. Les références à certains groupes et chansonniers sont multiples. Je vous laisse choisir ceux qui vous titillent le plus! “Where Devils Weep” aurait pu jouer à la radio: la voix de Jonathan HULTÉN ici vous fera penser à SIMON & GARFUNKEL ou AMERICA. On se sent encore une fois pris dans cette musique et ses vocalises justes et enlevantes!

Le piano de la pièce “The Fleeting World”est jouée comme s'il s'agit d'un intermède entre les pièces, comme pour nous déconnecter de ce confort avant d'y replonger. “Ostbjorka Brudlat” est un chant A cappella de 3:07 qui nous donne l'impression de remonter le temps jusqu'aux tribus d'antan lorsque les chants faisaient parti de leurs identités sociales et culturelles. Le chant de HULTÉN sur la pièce “The Roses” me rappelle un peu celui de Johnny CASH et la pièce a un cachet des années soixante. Elle détonne légèrement des autres pièces mais demeure une très bonne pièce! “Deep Night” semble sortir tout droit d'un lieu de retraite de moines grégoriens! Le jeu de voix ici, nous charme d'un bout à l'autre: aucune musique n'est présente mais on ne s'en rend pratiquement pas compte! Ça termine avec classe ce surprenant album!

J'ai encore de la misère à croire qu'un artiste qui normalement joue du Death Metal se 'transforme' autant en solo. C'est pourtant le cas ici, pour notre plus grand plaisir! Comme on dit en bon français: CHECKEZ ÇA !!

    01-A Dance In The Road (04:48)
    02-The Mountain (03 :51)
    03-Next Big Day (03:09)
    04-The Call To Adventire (04:39)
    05-Wasteland (03:12)
    06-Outskirsts (02:27)
    07-Holy Woods (02:52)
    08-Where Devils Weep (03:19)
    09-The Fleeting World (02:43)
    10-Ostbjorka Brudlat (03:07)
    11-The Roses (04:14)
    12-Deep Night (02:50)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Jonathan HULTÉN - Everything
Nacho MONTERO - Percussions (Outskirts)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020