CHRONIQUE / REVIEW

In Continuum

Annihilation Acceleration Theory, 2

Releases information

Release date:

November 15, 2019

Format:

Digital, CD

Label:

From:

Recplay. Inc

USA

Alain Massard - January 2020

9,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

IN CONTINUUM est né des cendres de SOUND OF CONTACT, suite au départ d’une grosse partie de ses membres. Il sort par l’intermédiaire de Dave Kerzner son 2e album en cette même année, toujours sur l’histoire d’attaque extra-terrestre, avec une histoire d’amour entre deux entités de deux mondes, bouleversant au final la destruction programmée de la Terre, mais n’hésitez pas à lire la chronique de « part one » de ce début d’année pour ne pas vous y perdre dans cette histoire à casier et/ou rebondissement. Le son tire toujours sur des réminiscences de GENESIS, PINK FLOYD et un peu de YES pour un rendu symphonique S-F; on tape là sur les 70’s et 80’s au départ avec des invités prestigieux provenant du STEVE ROTHERY BAND, de BIG BIG TRAIN et de THE ARISTOCRATS, de PORCUPINE TREE, de SAGA et de Dave KERZNER; les chansons proviennent aussi des écrits de Simon COLLINS, Matt DORSEY qui jouaient sur SOUND OF CONTACT; part belle donnée bien évidemment aux synthés pour un rendu d’atmosphère entraînant et un son bien actuel, dans la lignée crossover.

« Impending Annihilation » attaque d’entrée avec un instrumental fruité, phénoménal dans l’avènement d’un orgue symphonique sur les traces d’un Tony BANKS période « And then there Were Three », virevoltant. « You Don’t Know How It Feels » suit sur une chanson à la ALAN PARSONS PROJECT, calme, douce et voix variées dont celle reconnaissable de Michael SADLER à mi-parcours, toujours haute et angélique. « The Path » suit sur un tempo lent et un air flirtant avec le PINK FLOYD de « A Momentary », voix et basse en avant avec un solo de synthé frais et lui plutôt génésisien. « In Her Cocoon » pour un intermède avec voix féminine, piano intimiste et ambiant permettant à « AlienA Part2 » de nous renvoyer au fameux air entraînant du 1er CD, mélodie toujours aussi accrocheuse. « Vampires Of The Soul » repart sur l’intrigue avec ces fameux méchants extra-terrestres prêts à détruire la Terre avant qu’elle ne le fasse elle-même toute seule, ne pouvant finalement accéder à l’accélération du savoir; un riff bien frappé, un piano intimiste pour l’avenir ou la destinée de notre planète.

« Made Of Stars » déboule par une ballade atmosphérique divine, dans la lignée d’un grand SIGUR ROS avec la voix enchanteresse de Jon, un titre magnifique comme je les aime. « Know That You Are » survient alors pour une piste douce limite slow de prime abord, un peu d’APP ou de BARCLAY JAMES HARVEST, mais s’envole rapidement pour une excursion progressive et instrumentale à la Steve HACKETT ou à la Rick MILLER et enfin à GENESIS; une chanson explosive au final, mais qui cache bien son jeu; pièce à réécouter avant la suite de l’album!« The War Room » et « All That Is » se suivent, deux titres courts intermèdes bourrés de sons S-F, de bruitages, de compte à rebours, retour du riff frappé (mais pourquoi il me rappelle celui d’IRON MAIDEN sur « Seventh Son Of A Seventh Son »?), le 2e son en cascade renvoie ici carrément aux joutes verbales de Jon ANDERSON, comme quoi Jon DAVISON a un beau timbre de voix. « Annihilation » arrive avec ses 20minutes (intro, la bataille, l’invasion et le vaisseau-mère) pour l’annihilation de nos dernières résistances, violons, thème à la John Murphy et son Adagio célèbre, explosion avec refrain tonitruant puis passage ambiant, sidéral dirais-je au hasard?; bref les bruitages prennent le dessus et nous entraînent ici littéralement dans le film; c’est construit avec tiroirs successifs, la guitare se veut nerveuse, on est quand même à ce moment dans l’extermination de l’espèce humaine!, bref le synthé devient lui aussi agressif, virevoltant et ne lâche pas l’atmosphère diabolique de fin du monde. A certains moments, petits rappels de sons génésisiens comme le fabuleux solo sur « Burning Rope », bon là c’est carrément jouissif et je ne peux rester simple chroniqueur devant ce titre lors du break orgasmique aux 12minutes avec voix off et angéliques; là on sait que l’on va être sauvé, que l’on pourra écouter l’album jusqu’à la fin assez simple, presque redondante et dégressive sur un solo de guitare un peu plaintif. « Interstellar Reunion » survient pour conclure sur un ersatz de SIGUR ROS avec une guitare pleine d’énergie, un synthé sautillant, un piano posé; il y a de l’oxymore dans l’air encore avec une beauté glaciale, un air mélancolique éclaboussant par sa clarté, titre qui nous ramène finalement sur Terre sans que l’on s’en rende compte.

Bon sur « Acceleration Theory Part 2 », à défaut d’atteindre leur accélération de savoir, on pourra prétendre en ces derniers instants de 2019 d’approcher le nirvana musical, de par ce CD en tout point somptueux, presque plus parfait que la 1ére mouture. Avoir décomposé « Annihilation » en deux albums évite la saturation musicale, permet d’aller rechercher ensuite les trames musicales siégeant sur les deux albums. Le bémol ici sera d’avoir été prévenu en début d’année que la beauté musicale était passée par IN CONTINUUM. Juste génial, intimiste et sidérant.

    1. Impending Annihilation (2:52)
    2. You Don't Know How it Feels (6:05)
    3. The Path (4:02)
    4. In Her Cocoon (1:32)
    5. AlienA Pt.2 (2:22)
    6. Vampires of the Soul (4:25)
    7. Made of Stars (2:58)
    8. Know That You Are (8:31)
    9. The War Room (1:50)
    10. All That Is (3:35)
    11. Annihilation (20:48)
    12. Interstellar Reunion (4:36)
    Total : 63’36’’

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Gabriel Agudo: Vocals
- Randy McStine: Guitar
- Dave Kerzner: Keyboards, vocals, production & mixing
- Matt Dorsey: Bass, guitar
- Marco Minnemann: Drums

With:
- Leticia Wolf: Lead vocals
- Jon Davison: Lead vocals (7,10)
- Michael Sadler: Lead vocals (2)
- John Wesley: Guitar
- Fernando Perdomo: Guitar, bass, drums
- Nick D'Virgilio: Drums
- Ruti Celli: Cello
- Kaitlin Wolfberg: Violin
- Joe Deninzon: Violin

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020