CHRONIQUE / REVIEW

Il Rovescio Della Madaglia

Contaminazione 2.0

Releases information

Release date:

November 20, 2020

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Jolly Roger Records

Italie / Italy

Serge Marcoux - December 2020

9,1

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

La plupart des amateurs de musique ont un album favori, voire quelques-uns. Les passionnés de rock progressif parleront de leurs perles rares avec une flamme dans les yeux et une multitude de détails. Ainsi, je me souviens précisément comment et où je m’étais procuré l’album « Contaminazione » du groupe IL ROVESCIO DELLA MEDAGLIA. Un vinyle qui était disponible uniquement en importation dans sa version italienne. Trente-six minutes de pur bonheur et d’extravagances musicales basées sur la vie de JOHAN SEBASTIAN BACH et de sa musique. Pour ce disque, le groupe délaisse alors son orientation hard-rock et, avec l’aide du compositeur argentin LUIS ENRIQUEZ BACALOV et de sa direction orchestrale, offre à nos oreilles cet album maintenant considéré comme un des meilleurs albums de rock progressif italien de l’histoire. À dire vrai, pour moi, c’est un album indispensable pour un collectionneur sérieux du prog italien et même du rock progressif en général. Avant cet album, le groupe avait choisi de ne pas avoir de claviériste afin d’avoir un son plus rock et de se distinguer des autres groupes italiens de l’époque. L’ajout d’un claviériste, la présence de savantes orchestrations et des compositions inspirées ont donné le résultat intemporel connu jusqu’à cette année. La version anglophone livrée deux ans plus tard n’a pas permis au groupe de percer le marché plus que ne l’avait fait le petit bijou lui-même. Malgré les qualités de « Contaminazione », le troisième album du groupe, le groupe se dissout en 1977. En 1995, un album très justement nommé « Il ritorno », orienté AOR avec même une reprise de « Betty Davis eyes », voit le jour mais passe sous le radar des amateurs de progressif. Les deux autres qui suivent, « Vitae » et « Microstorie », plutôt orientés dans le même style ratent passent aussi la cible progressive. Mais que cela ne tienne, la force vive du groupe, le guitariste ENZO VITA recrute, entre autres, le chanteur original PINO BALLARINI et « Tribal domestic », paru en 2016 sur SONY qui plus est, offre un retour fort bienvenu aux racines progressives.

L’année suivante M. VITA contacte le bassiste ANDREA CASTELLI pour former un groupe afin de se produire en spectacle. Les autres musiciens sont NICOLA CONSTANTI au chant et aux claviers, CARMELO JUNIOR ARENA aux claviers et aux chœurs, un deuxième guitariste, PINO POLISTINA et un batteur, ANDREA BRUNI. Ces deux derniers ont été remplacé par DAVIDE PEPI à la guitare et MARCO PISANESCHI à la batterie et aux chœurs. En 2018, le point culminant de cette tournée fut, sans l’ombre d’un doute, le spectacle donné à l’abbaye de San Galgano à Sienne en Toscane par une belle soirée de septembre. Ce lieu historique datant du douzième siècle est devenu, le temps d’un enregistrement dont nous pouvons bénéficier cette année, une salle de spectacle à ciel ouvert entouré de pierres chargées d’histoire. Pour avoir vu quelques photos et une vidéo, le lieu semblait imprégner de magie.

« Contaminazione 2.0 » offre donc une reprise complète et dans l’ordre de l’album original. Les quelques doutes que je pouvais avoir en constatant que seul un membre de la formation de 1973 était présent ont été balayés le temps de quelques notes et du court morceau d’introduction qu’est « Absent for this Consumed World ». Comment remplacer le chant si prenant de PINO BALLARINI ? Mais tout simplement en offrant le micro à NICOLA CONSTANTI. Celui-ci apporte sa touche toute personnelle et il fait revivre les mêmes frissons et la même beauté, comme dans « La Mia Musica » pour ne donner que cet exemple. Comment offrir une expérience symphonique de qualité et la plus fidèle possible à cette musique divine? Il faut recruter un quatuor à cordes et laisser le talent de ses musiciens s’exprimer via un enregistrement de haut niveau. Car il faut bien le dire, la production de cet album est tout à fait remarquable. Cette expérience 2.0 permet aussi d’ajouter une quinzaine de minutes à notre plaisir par rapport à « Contaminazione ». Ainsi la magnifique « Mi Sono Svegliato E ... Ho Chiuso Gli Occhi » est un des morceaux qui gagne quelques minutes qui permettent de constater le grand talent de ENZO VITA à la guitare auquel s’ajoutent de bien réjouissantes lignes de synthétiseur. Partout sur le disque, les guitares donnent un souffle de puissance et de renouveau à cette version modernisée. Un autre exemple de modification fort agréable est « Alzo Un Muro Elettrico » où M. VITTORIO DE SCALZI, flutiste émérite de NEWTROLLS, confère une dimension supplémentaire à cette pièce. Ailleurs, sur « Johan », la présence de la cornemuse de MARCO FUSI donne une dimension supplémentaire au morceau et s’intègre parfaitement au propos musical. À aucun moment, les applaudissements ou les présentations n’altèrent le déroulement des pièces ou ne détournent notre écoute de l’essentiel, la performance musicale. Cette nouvelle mouture est si réussie que d’aucun préfèrent cette version à l’original.

Sur la version CD, nous avons en guise de rappel les trois morceaux d’ouverture du premier album « La bibbia ». L’écoute de ces pièces donne un aperçu de la direction que prend le groupe puisque les musiciens travaillent actuellement à une version anglaise du premier disque du groupe qui date de 1971. Cette musique s’écoute bien mais évolue dans des sphères plus près du hard-rock à la URIAH HEEP ou DEEP PURPLE. En toute sincérité, si vous avez aimez « Contaminazione », vous passerez des moments magiques avec ce « Contaminazione 2.0 ». Pour moi, le test d’un album en spectacle c’est de se dire à quel point on aurait aimé être présent pour vivre l’événement en tant que spectateur. Ô comment j’aurais souhaité vivre cette soirée estivale sous le ciel de la Toscane. Grazie mille IL ROVESCIO DELLA MEDAGLIA.

    1. Absent for this Consumed World (1:37)
    2. Ora Non Ricordo Più (3:46)
    3. Il Suono Del Silenzio (3:43)
    4. Mi Sono Svegliato E ... Ho Chiuso Gli Occhi (7:11)
    5. Lei Sei Tu: Lei (2:16)
    6. La Mia Musica (4:30)
    7. Johann (5:45)
    8. Scotland Machine (1:07)
    9. Cella 503 (1:49)
    10. Contaminazione 1760 (5:47)
    11. Alzo Un Muro Elettrico (5:16)
    12. Sweet Suite (3:17)
    13. La Grande Fuga (6:47)
    14. Il Nulla (1:19) *
    15. La Creazione (7:31) *
    16. L'Ammonimento (5:48) *

    * CD bonus tracks

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Enzo Vita: guitar
Andrea Castelli: bass
Nicola Costanti: vocals, keyboards
Carmelo Junior Arena: keyboards, backing Vocals
Pino Polistina: guitar
Andrea Bruni: drums
With:
Vittorio De Scalzi: flute (11)
Marco Fusi: bagpipes (7)
String quartet

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020