CHRONIQUE / REVIEW

Fatal Fusion

Dissonant Minds

Releases information

Release date:

July 10, 2020

Format:

CD, Vinyl, Digital

Label:

From:

Apollon Records

Norvège / Norway

Marc Thibeault - July 2020

9,1

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Quatrième album pour les norvégiens FATAL FUSION. J'avoue être néophyte de leur musique et j'avoue aussi que j'ai du rattrapage à faire après avoir entendu cet album! On y entend les sons de groupes culte tels DEEP PURPLE, PINK FLOYD, PFM, MAGNUM, URIAH HEEP, BDMS et j'en passe tellement les influences et références sont légion. Ce qui frappe le plus, c'est que c'est aussi original que bon! Ceux qui ne connaissent pas le groupe auront droit à un plongeon dans la musique des années d'or de groupes qui ont forgé autant la musique progressive que le hard rock. J'aime aussi la voix de Knut Erik GRØNTVEDT qui a des ressemblances avec celle de Lemmy KILMISTER (MOTÖRHEAD) croisée avec celle de Joe COCKER, ce qui rajoute une autre palette colorée au chant. Il n'y a que quatre pièces pour un total de plus de 44 minutes de superbe musique.

On débute en force avec “Coming Forth by Day”: un intro à la guitare accompagnée de claviers donne un petit air rock à la pièce avant qu'ils ne corrigent le tir vers 01:10 en prenant un virage plus prog. C'est pompeux au début avant de devenir beaucoup plus mélodieux par la suite. Ça devient un mélange de prog des années '70 mélangé avec du rock du genre DEEP PURPLE. Il y a des bouts exotiques et des bouts de jeu de claviers ressemblant aux orgues d'église. Bref, nous avons droit à presque 15 minutes de bonheur! “Quo Vadimus“ me fait penser au groupe BEARDFISH avec ses variations de style: de lourd à un style plus Jazz-Rock puis enchainant sur le Prog. Ça devient très 'vieux Prog' saupoudré de mélodies et de sonorités plus modernes à partir de la première minute. On a même droit à un solo de flûte vers la quatrième minute de la pièce! L'intro de la pièce “Beneath the Skydome” me fait tout de suite penser à la pièce “Spectral Mornings” de l'album du même nom crée par Steve HACKETT. C'est une pièce relaxante et mélodieuse avec des effets sonores un peu Space-Rock et une légère remontée en rythme vers 03:00 pour un style un peu militaire mais encore bienfaisant. Le tout ne dure pas longtemps mais fait effet!

“Broken Man pt.2” est l'autre longue pièce de l'album et on a droit à de multiples changements et effets, à notre plus grand plaisir! Avec un début aux cloches tubulaires sur un fond de bruit de ruisseau, la guitare acoustique embarque ensuite accompagnée par un clavier au son très 'rustique'. Ça monte ensuite d'un cran avec un Prog-Rock aux airs de MAGNUM, URIAH HEEP ou autres artistes du même genre. C'est la voix rauque de M. GRØNTVEDT qui fait conglutiner le tout avec panache et une certaine désinvolture. Les bouts plus doucereux et mélodieux nous ramènent des souvenirs du son joué par des groupes Prog des années '90 comme PENDRAGON. Ça roule ainsi pendant quelques minutes avant de revenir au Prog-Rock du début et finir de façon pompeuse cette bonne pièce et ce super album !

C'est un album dont le résultat est très surprenant en tenant compte qu'ils ne réinventent pas la roue, ce servant plutôt des attributs des artistes passés avant eux pour créer une espèce d'hybride musical où tout frappe dans le mille! En tout cas, moi j'adore cet album!

    01. Coming Forth by Day (14:22)
    02. Quo Vadimus (07:41)
    03. Beneath the Skydome (04:23)
    04. Broken Man pt.2 (16:42)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Knut Erik GRØNTVEDT - Vocals
Stig SELNES - Guitars
Erlend ENGEBRETSEN - Keyboards
Lasse LIE - Bass
Audun ENGEBRETSEN – Drums

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020