CHRONIQUE / REVIEW

Elegant Simplicity

The Ghost Of A Smile

Releases information

Release date:

November 29, 2019

Format:

Digital, CD

Label:

From:

Proximity Records

Royaume-Uni / UK

Mario Champagne - February 2020

7,0

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Depuis 1992, Steven McCABE est le fer de lance d'ELEGANT SIMPLICITY, un groupe de rock progressif anglais qui en est à son 22ème album avec « The Ghost of A Smile », un album instrumental, qui fut enregistré dans différents studios à travers le monde dont en Angleterre, en France, en Italie, aux États-Unis et au Venezuela sur une période de trois ans et demi. McCABE, compositeur, musicien multi instrumentiste, producteur, ingénieur du son, créateur artistique de ses pochettes d'album, est vraiment l'homme à tout faire typique, qui livre un album dont la thématique de sa musique tourne autour des concepts de magie, de mystères et de phénomène inexpliqués, selon les dires du principal intéressé.

Si vous êtes amateurs d'ALAN PARSONS PROJECTS, de STRAWBS et de BARCLAY JAMES HARVEST, vous pourriez être intéressé par cet album qui mélange allègrement, des aspects de rock progressif, de hard rock, de folk, de nouvel âge et de musique d'orchestre pour donner des pièces généralement mélodiques, cinématiques, sophistiquées, enjouées ou très calmes et douillettes quoique parfois, il arrive sur certaines pièces des petits sursauts de testostérone.

Au menu, flûte, violon et trompette, quoique la part belle revienne aux synthés omniprésents et à la guitare. Les pièces « Transfiguration », « Heartbeat Of The Nation » aux influences folkloriques, font partie de la portion dynamique de l'album, alors que « Seeing Magic » berce dans une certaine mièvrerie qui fera fuir les fans de « DREAM THEATER », même si elle est dotée des plus beaux passages de violon. On regrettera sur celle-ci que les quelques paroles narrées sont à peine intelligibles. « Avoidance Of Mirrors », cependant, se montre des plus intéressantes avec son orgue HAMMOND rappelant quelque peu des influences d’URIAH HEEP. La trop courte « Connected » demeure de façon indétrônable ma préférée de cet album, d'une rare et dense puissance sophistiquée tranquille ! « The Ghost Of A Smile » avec ses onze minutes, pourrait rappeler par son style quelques passages de pièces de KAPREKAR'S CONSTANT. Une belle épique, tranquille, qui prend plusieurs chemins pour vous écarter en cours de route.

Pour conclure, « Fateful Fancification », une longue progression, qui offre le calme plat sur 60% de la plage, et qui voit s'introduire progressivement les autres instruments, jusqu'à l'arrivée des trompettes qui volent le show, sur un passage des plus intéressants, avec un retour vers une atmosphère plus calme et une finale à la « ERA » avec des pseudo chœurs fantomatiques.

Plusieurs se rappelleront la réplique culte de Thierry L'HERMITTE dans « Le Père Noël Est Une Ordure » : « Je n'aime pas dire du mal des gens, mais il est vrai qu'il est gentil ! ». Une réplique pas évidente à placer dans une conversation mais qui aurait sa place ici. Ceux qui aiment les pièces « hyper méga » mélodiques se plairont avec cet album. D'autres, tout comme moi, y trouveront un certain manque de punch, des percussions trop simples. Il y a évidence d'un énorme talent de composition, et la capacité de développer des belles pièces musicales qui ravissent les oreilles et qui peuvent plaire aux gens de 5 à 95 ans. Une musique très accessible. Les musiciens sont tous excellents. Rien à redire. Mais il manque à l'ensemble, un petit quelque chose d'accrocheur pour avoir un grand « Wow! », mais ce petit quelque chose s'est montré le bout du nez sur la pièce « Connected », où j'ai vraiment embarqué. L’album n’est pas mauvais, au contraire, juste un peu trop sage pour moi, mais qui pourrait très certainement trouver sa place chez vous, dans une soirée tranquille entre amis, avec des canapés et un bon rouge. Bonne découverte!

    1. Transfiguration (7:03)
    2. Heartbeat Of The Nation (4:23)
    3. Seeing Magic (8:16)
    4. Avoidance Of Mirrors (5:38)
    5. Connected (1:55)
    6. The Ghost Of A Smile (11:31)
    7. Fateful Fancification (8:49)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Steven McCABE - Guitars, Keyboards
Hector RUANO - Bass Guitar
Maurizio ANTONINI - Drums
William STEWART- Violin
Barbara BOLIVAR- Flute
Jim WELLS - Trumpet
Jody SMITH - Narration

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020