CHRONIQUE / REVIEW

Dave Brons

Not All Those Who Wander Are Lost

Releases information

Release date:

January 06, 2020

Format:

Digital, CD

Label:

From:

Independent

Royaume-Uni / UK

Philippe André - March 2020

8,3

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Bien évidemment, je ne vais pas vous présenter un nouveau succédané du bestseller de TOLKIEN, que tout bon « progster » qui se respecte doit avoir lu au moins une fois dans sa vie pour ne pas mourir idiot ; je vous avoue donc que sa lecture m'a pris plusieurs années par épisodes, pas forcément équilibrés, mais toujours passionnés et passionnants ; en toute logique si vous ne deviez emmener qu'un seul livre sur une ile déserte, LE SEIGNEUR DES ANNEAUX pourrait décemment être celui-là.

Dave BRONS a choisi de nous refaire un voyage ludique dans la Terre du Milieu en musique, avec la collaboration de ses comparses de CELESTIAL FIRE et de nombreux autres intervenants, moins connus mais tous aussi talentueux. Le but du jeu, si je puis dire, est d'écouter les soixante-sept minutes de l'album d'une seule traite puisque, évidemment, il est conceptuel et Dave l'a décomposé en quatorze tableaux, de durée plus ou moins identique, ce qui facilite grandement l'écoute, foi de vieux chroniqueur progressif !

La grande originalité de cette oeuvre me semble résider dans une utilisation conséquente d'instruments plus classiques que rock comme chacun peut le constater dans la liste des invités (tous les cuivres de la planète sont au rendez-vous, même si je dois vous avouer que je suis incapable de distinguer le son d'un cornet à pistons ou d'un euphonium....), il y a également très peu de vocaux "lead" sur l'ensemble de l'album, guère plus de dix minutes, auxquels nous pouvons additionner plusieurs parties narratives, le tout étant essentiellement assuré par Sally MINNEAR, qui a de qui tenir puisqu'elle est la fille d'un pionnier de la musique progressive intemporelle, monsieur Kerry MINNEAR, connu pour son appartenance à GENTLE GIANT, il y a de cela fort longtemps. Parmi les apartés sympathiques, nous retrouvons les enfants de Dave BRONS pour quelques vocaux dans les titres 9,11 et 12.

Pour corroborer ce qui est précisé plus haut, rendons hommage à Jane BRYAN pour l'utilisation des flutes dans " All the End of All Things ", à Catherine ASHCROFT pour ses Uilleann Pipes dans les titres "The Song of Iluvatar" et " The Shire" (entre autres), et au plus connu Frank VAN ESSEN pour ses prestations au violon et viola en tous points remarquables, dont un solo dans "Under the Same Sun" qui n'est pas à piquer des hannetons !

Vous l'aurez compris, les moments de bravoure sont légions sur cet album, ce qui n'est pas le moindre des mérites de Dave BRONS d'avoir su rendre vivant un sujet romantico historique éculé par la nuit des temps. À titre de comparaison, cet opus s'avère bien supérieur à ce qu'avait produit MOSTLY AUTUMN en 2001. C'est un fan de MOSTLY AUTUMN qui se permet cette appréciation !

    1. The Song of Illuvatar (4:56)
    2. EÄ (6:09)
    3. Into the Perilous Realm (5:10)
    4. Awakened by Starlight (6:19)
    5. Under the Same Sun (5:02)
    6. The Shire: A Long Expected Party (4:46)
    7. The Pass of Caradhras (3:36)
    8. A Prayer for the Fallen (2:11)
    9. The Riders of Rohan (4:18)
    10. Minas Morgul (4:30)
    11. The Ring Bearers (6:56)
    12. The Houses of Healing (3:50)
    13. All the End of All Things (3:35)
    14. White Shores and a Swift Sunrise (6:03)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Dave Brons (Celestial Fire) : Electric guitar, orchestration, arranging, and easy piano (7,8,9)
- John Biglands : Drums and cymbals, acoustic guitar ( 11)
- Daniel Day : Bass, low whistle, and classical guitar (5)
- Mark Swift : Piano and organ

With:
- Dave Bainbridge (Iona, Celestial Fire) : Mixing, additional keyboards, electric guitar and percussion
- Sally Minnear (Celestial Fire) : Lady Galadriel narration, lead vocals, ethereal vocal looping
- Catherine Ashcroft : Uilleann pipes and low whistle and tin whistle (14)

- Maria Mullen and the Great Yorkshire Chorus : Choir and improvised vocal textures
- Jane Bryan : Flute, alto flute, piccolo
- Ian Brons : Cello
- Stephen Bradnum : Trombone, French horn, bass trombone, euphonium, tuba
- John Dey : Trumpets
- John Clay : Cornet
- David Hogan : Clarinet, soprano saxophone
- Frank Van Essen (Iona, Dave Bainbridge, Celestial Fire) : Violin, violas and the violin solo (5)
- Rich "Red" Davenport : Gandalf narration
- Jaiden Vai Brons : Vocals (9,11)
- Kai Rohan Brons : Frodo's narration (12)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020