CHRONIQUE / REVIEW

Chimpan A

The Empathy Machine

Releases information

Release date:

April 10, 2020

Format:

CD, DVD, Digital

Label:

From:

Tigermoth Records

Royaume-Uni / UK

François Bérubé - May 2020

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Amateur de Progressif-Pop ou de Pop-Prog, cet album est peut-être pour vous. Chimpan A est un projet de Rob REED, mieux connu comme membre du groupe Magenta ou pour ses excellents albums « Sanctuary », hommages à Mike OLDFIELD; et de Steve BALSAMO, connu pour avoir chanté dans l’opéra rock « Jesus Christ Superstar » dans la version des années 90. « The Empathy Machine » est un album conceptuel à propos d’une machine dans le futur qui comprendrait nos émotions. On est loin musicalement des projets cités plus haut. Des fois, ça sonne un peu comme du Alan PARSONS je trouve… Si vous n’avez pas envie de vous compliquer la vie, laissez-vous porter…

L’album commence avec « The World Through My Eyes », après une intro de piano à la Philip GLASS, s’enchaîne une voix robotisée, qui reviendra souvent sur l’album, puis des chœurs féminins et un beat un peu électro. Ensuite, tout arrête, un narrateur sur un fond musical nous introduit au concept de l’album, celui-ci aussi sera assez présent. Puis, une simple guitare acoustique, BALSAMO chante un peu, la voix robotique, la même rythmique et les chœurs reprennent. On pense rapidement aux chœurs de « The Great Gig In The Sky » de Pink Floyd. On sent qu’on commence toute une aventure. « It’s So Real » continue, autre chanson pop assez douce, piano, guitare, un petit son de guitare OLDFIELDien bien agréable et poursuit un refrain accrocheur, s’alterne et se répondent des voix masculines et féminines et une voix à l’auto-tune. J’aime le solo de clavier qui sonne bien années 70 accompagné par les belles voix féminines. Plus tard, un superbe solo de guitare électrique, c’est de la qualité! « Stars » commence avec un synthé planant, la belle voix douce de Christina BOOTH nous caresse les oreilles. Mélodie nostalgique et atmosphérique pleine d’émotions. BALSAMO continue, les mêmes ingrédients reviennent : belles voix féminines, voix robotisée, refrain accrocheur. Une progression lente, cette pièce est la plus longue, elle dure 10 minutes. « Speed Of Love » a été le premier single sorti de l’album (en version raccourcie de trois minutes). Synthé psyché, beat électro, voix enregistrée qui nous parle de l’amour, puis chant d’une voix soprano de style plus classique, BALSAMO revient, lente progression, beat et refrain accrocheur, on commence à connaître les ingrédients. La vidéo très cool a une ambiance un peu à la « Tron ». Ça décrit bien l’album je trouve. J’aime la belle guitare planante dans « The Scream » et le passage surprenant de contrebasse, le clavier, les cordes et la finale! Cette pièce est peut-être la plus progressive. « The Calling » surprend avec son beau saxophone à la fin et l’explosion qui s’ensuit qui groove vraiment. « Jack » termine l’album de façon un peu comme il a commencé avec un violon à la Philip GLASS, et surprise! : des citations en français! « N’aie pas peur de la lumière… », voix féminine, le narrateur revient une dernière fois avec une conclusion qui fait réfléchir. Voyage étonnant. Plusieurs pièces auraient pu être « radio-friendly », mais l’audace est plutôt dans leur durée, puisque les sept pièces sont toutes d’une durée entre sept à dix minutes.

Cet album ne plaira pas à tous. On est davantage en terrain pop. J’aime aussi le côté un peu science-fiction. C’est un album de qualité, original, audacieux en quelque sorte, bien ciselé, très bien produit, avec des musiciens et des chanteurs et chanteuses épatants. Excellent, mais quand on est dans ce mood-là! Album atmosphérique qui nous fait réfléchir aux progrès de l’Intelligence Artificielle et ce qu’on en fera!

    1. The World Through My Eyes (7:04)
    2. It's So Real (8:07)
    3. Stars (10:03)
    4. Speed Of Love (8:00)
    5. Scream (7:49)
    6. The Calling (8:28)
    7. Jack (9:54)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Steve Balsamo (Jon Lord, Eric Woolfson) : Vocals, throat singing
Robert Reed (Magenta, Cyan, Kompendium): Keyboards, drum programming, guitars and bass
With
Tony Dallas: Spoken word
Rosalie Deighton: Vocals
Christina Booth (Magenta): Vocals
Kirstie Roberts: Vocals
Shan Cothi: Soprano vocal
Rachel Mari Kimba: Cello

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020