CHRONIQUE / REVIEW

baro prog-jets

lucillo & Giada / topic wurlenio

Releases information

Release date: January 16, 2019

Format: Digital, CD

Label: Andromeda Relix / GT Music

From: Italie / Italy

9,3

Mario Champagne - June 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Alberto MOLESINI, alias BARO, est un multi-instrumentiste italien qui présente en 2019 un album double comprenant deux œuvres personnelles distinctes écrivites au début des années 80, mais enregistrées à l'époque avec des moyens plutôt rudimentaires. Pour cette réédition, il est accompagné aux percussions par Gigi MURARI et de plusieurs artistes invités, dont Massimo BASAGLIA, guitariste du groupe MARYGOLD. BARO mentionne que sa carrière fût influencée dès son jeune âge par les plus grands, soient GENESIS, KING CRIMSON, YES, PINK FLOYD, ELP et Frank ZAPPA. Il n'avait jamais pris le temps de retravailler ses compositions, ayant été trop occupé depuis ses débuts à se produire avec différents groupes, dont LA SINTESI, qui occasionnellement a incorporé certaines parties des pièces présentées ici. BARO fût aussi chanteur pour HYDRA, et retrouva LA SINTESI, après un temps d’arrêt, sous le nom de BROTHERS BROTHERS. Récemment, il fut même bassiste pour le groupe MARYGOLD sur leur parution de 2017.

 

 "Lucillo & Giada", est une œuvre conceptuelle qui transpose certaines des expériences et des choix fondamentaux de BARO lors de son adolescence à travers l'histoire d'un musicien qui passe dans un monde parallèle fantastique où il découvre le bonheur et où il se voit investi d'un rôle de protecteur de celui-ci, en contrant les plans d'envahisseurs dont Giada fait partie. Lucillo, c'est BARO. Alors que Giada, c'est sa future épouse. Une épopée héroïque qui se termine par un mariage. Une suite unique de 44 minutes divisée en 4 scènes qui permet d'appréhender le déroulement d'une intrigue musicale dans laquelle les différents thèmes apparaissent, s'entrelacent et reviennent, tantôt délimités par les instruments, tantôt par les voix, donnant naissance à une fresque musicale délicate mais cohérente. Les premières pièces de cette section ont une saveur folk et acoustique. « Danza di Eden I » est une courte pièce instrumental d'introduction acoustique, riche et complexe, dirigée par le piano. Une très belle réussite qui fait son effet.  Toujours en richesse et en complexité, « Lamento » dévoile un thème dans lequel deux accordéons se poursuivent.  Sur « Se Vorrai », une pièce vocale et de chorale, la voix de BARO est claire, précise et des plus agréable. La superposition des couches instrumentales est par moment hallucinante. Que de travail dans cette création! Dans la Scene II, l’« Inganno di Giada » attaque en force avec une basse saturée, et enfin des synthés, qui contrastent avec un chant très « Pop » pour ne pas dire presque « disco ». Suivi de « Nel Polo di Eden », ouvrant sur un mélange de sons « visqueux » et de guitare acoustique. Le chant, ainsi que plusieurs passages musicaux, font très années 80. Cependant, un passage instrumental plus lourd sauve la mise, et celui-ci devrait vous donner la banane. L'usage de chorales est magnifique, ainsi que les variations de tempo. La finale pilotée par les claviers prépare l’atmosphère pour la chanson suivante, « Il Codice dell’Armonia », une balade accompagnée de guitare de style espagnol, clôturant la première moitié de l’histoire de manière poignante.

 

Dans la Scène III, « Dance of Eden II », une autre petite pièce instrumentale, est pilotée par le piano avec de superbes percussions claires. Le tout est d'une grande naïveté et fraîcheur. Presque une ritournelle pour gamins. Vient ensuite une chanson d'aspect néo -progressif marquée de diverses influences, « Our Fate Lies All Around the Universe », avec un chœur chantant en anglais et des passages pratiquement rock'n roll, s’ils n'étaient pas voilés par le synthétiseur. La scène IV contient divers plans des thèmes musicaux de la première partie de l'album, chaque fois réinterprétés différemment. « I Ventiquattro Anziani » est à son tour divisé en trois sections: la première (The Clever Knife), à la saveur jazzy, est extraite d’une improvisation de 1977, et constitue l'un des bons moments de cet album. La suite, au chant très enjoué, nous amène à des sections où alternent solo de claviers, de guitare et de piano pour la reconstitution du chœur final de « Se Vorrai ».  L'instrumental « Il Libro della Vita » est dirigé par des claviers électroniques et offre des répliques de guitare de Massimo BASAGLIA qui font écho à des ambiances à la Mike Oldfied. Un autre passage qui est excellemment réussi. L'épisode final, « Se Vorrai - il Ritorno » reprend, dans l'ordre inverse, les thèmes vocaux de « Lamento » et de « Se Vorrai » avec une modification des chœurs, aidée par la belle présence vocale d'Elena CIPRIANI qui met en valeur cette finale.

 

Pour ce qui est du second disque, les chansons ont été composées entre 1981 et 1983 avec pour objectif principal d'être interprétées en direct par le groupe LA SINTESI, dont BARO était le leader. Les synthés et le style nous ramènent directement à la période néo-prog dans « Mosaico d'Uomo Intro » avec des influences très classiques dans cette pièce instrumentale. « Tracce di un'Avventura », presque « Pop », sans rien de bien compliqué au chappitre des percussions, prend le relais. Les synthés, la guitare et la basse font pratiquement tout le boulot. « Ach the Stomach Contraction » fut la première chanson écrite par BARO alors qu'il n'avait que 12 ans. D'un grand classicisme, les percussions font malheureusement très boite à musique au début mais elle se développe en devenant de plus en plus intéressante par tous ses changements de rythme. Un gamin de 12 ans qui a écrit cela ne peut être qu'un génie. On y ressent des ressemblances par moment avec du très vieux IQ. On se laisse gagner par ce magicien et cette pièce est à mon avis l'un des sommets de cet opus.

 

« Dialogo » est aussi très intéressante avec sa superposition de couches de guitares, de percussions de claviers. Tout cela monte en crescendo avec la voix de BARO et les synthés qui surfent sur un mode très joyeux et vivant, dans des constructions toujours aussi élaborées. « Chiare Gocce di Pioggia » où guitare acoustique et un semblant de flûte s'entrelacent, verse par la suite dans un style presque jazzy, sur fond de percussions programmées et d'élans de cuivres. Et sincèrement, j'ai bien aimé. « Attesa » démarre en lion avec la meilleure intro musicale de cet opus.  Plus de 7 minutes de bonheur. Suit la pièce titre de l'album « Topic Würlenio », avec des débuts vous inondant les oreilles de petits éclairs de synthés sur fonds de percussions, on découvre une pièce vraiment originale. Sans doute la première chanson qu'il vous faudrait écouter pour bien apprivoiser le style BARO. Sur « Variazioni su Chiare Gocce di Pioggia », BARO s'amuse allègrement à la basse, maîtresse et rieuse. Pour compléter le tout, la grandiose « Mosaico d'Uomo ».

 

Deux œuvres différentes, fascinantes et excellentes qui contiennent des moments extrêmement puissants en créativité. « Lucillo & Giada » a un côté plus acoustique alors que « Topic Würlenio » comprends plus de synthétiseurs. La complexité musicale, la superposition des couches instrumentales va très souvent vous en mettre plein les oreilles. Pour sûr, les « Prog-Jets » de BARO expriment toutes leur profondeur après de multiples écoutes. Il devrait ravir les amateurs de Prog italien déjà fans de OSANNA, LE ORME et BANCO DEL MUTUO SOCCORSO. Des œuvres lumineuses truffées de virtuosité et de coups de génie d'un musicien qui n'a pas versé dans la facilité. Bonne écoute.

 

PISTES / TRACKS

 

Lucillo & Giada:

  1. Scena 1

  2. Danza di Eden I (01:45)

  3. Lamento -  Se Vorrai (08:13)

  4. Scena 2

  5. L’Inganno di Giada - Nel Polo di Eden (10:59)

  6. Il Codice dell’Armonia (03:06)

  7. Scena 3

  8. Danza di Eden II (1:34)

  9. Our Fate Lies All Around the Universe (07:38)

  10. Scena 4

  11. I Ventiquattro Anziani (includes “The Clever Knife”) - Il Libro della Vita (08:05)

  12. Se Vorrai (il Ritorno) (03:05)

 

Topic Würlenio:

  1. Mosaico d’Uomo Intro (1:50)

  2. Tracce di un'Avventura (5:33)

  3. Ach the Stomach Contraction (8:00)

  4. Dialogo (6:49)

  5. Chiare Gocce di Pioggia (5:35)

  6. Attesa (7:34)

  7. Topic Würlenio (6:09)

  8. Variazioni su “Chiare Gocce di Pioggia” (2:08)

  9. Mosaico d’Uomo (8:13)

Musiciens / MUSICIANS :

 

BARO (Alberto MOLESINI) - Lead and Backing Vocals, Bass, Guitars, Keyboards

Gigi MURARI - Drums

Paolo ZANELLA - Piano

Massimo BASAGLIA - Guitars

Titta DONATO - Guitars

Nicola ROTTA - Guitars

Elena CIPRIANI - Vocals

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019