CHRONIQUE / REVIEW

baba yoga

l'uomo progressivo

Releases information

Release date: November 30, 2018

Format: Digital, CD

Label: AMS Records

From: Italie / Italy

9,2

Jimmy Farley - February 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Baba Yoga est le pseudonyme qu’utilisent Gianfranco SALVATORE (inconnu pour moi mais j’ai appris après quelques recherches qu’il avait beaucoup travaillé avec le jazzman Steve Lacy) et Danilo CHERNI (de Goblin Rebirth) pour véhiculer leur musique qui est cataloguée comme n’appartenant à aucun genre.  Quoique l’on puisse deviner qu’il y a là allégeance au progressif italien si l’on se fie au parcours des musiciens invités (Vittorio NOCENZI (Banco del Mutuo Soccorso) / Luciano REGOLI (Raccomandata Ricevuta Ritorno, Samadhi, Return Receipt) / Peppe SERVILLO (Avion Travel) / Fabio PIGNATELLI Cherry Five, Goblin, Goblin Rebirth / Alvaro FELLA (Jumbo) /Lino VAIRETTI (Osanna, Cità Frontale) et Derek WILSON (Goblin, O.a.k.).

  

Ceux qui connaissent Alavaro FELLA et Lino VARETTI savent que ce sont des chanteurs assez dynamiques qui n’ont jamais fait dans la facilité.  Il y a aussi une forte représentation de musiciens provenant de Goblin et Goblin Rebirth ce qui laisse présager une musique dense et articulée.  De plus on est en droit de s’attendre à retrouver l’influence des groupes mentionnés plus haut.  C’est du moins ce que j’avais en tête avant d’écouter l’album (12 pièces totalisant 52 minutes).  Dès la première note de « Ouverture » j’ai été déstabilisé par le riff criant d’une guitare lourde et j’ai dû tempérer mes attentes.  L’introduction étant assez courte, c’était bien entendu insuffisant pour mettre une étiquette définitive à cet opus.  La deuxième pièce « L'Uomo Progressivo » ne m’a pas aidé non plus car le changement de style n’a rien de comparable avec la première pièce. C’est à l’écoute de « Flatus Vocis » que j’abandonne l’idée de classer cette musique. C’est complexe, cacophonique, varié, saupoudré de textures et de nuances en arrière-plan. C’est très expérimental mais exécuté de main de maître en plus d’être composé de façon très audacieuse. C’est d’une grande virtuosité (je viens de comprendre que les artistes qui figurent sur cet album n’ont pas été invité pour leurs influences respectives mais pour leur audace et leur capacité à jouer ces partitions).  La quatrième pièce « Contro I Sapienti » nous offre des voix théâtrales accompagnées d’une guitare torturée de dissonances bien maîtrisées.  Encore une fois inclassable.

 

 Petite pause ici pour signifier ma satisfaction d’entendre du progressif différent mais combien assumé. À chaque 30 secondes je suis surpris tantôt par un changement de tempo, par un passage vocal emprunté au style des comédies musicales ou tantôt par un amalgame de bruits assemblés avec génie de sorte que ne soit pas rébarbatif à l’oreille. J’ai déjà entendu pareil agencement dans le passé mais ça relevait de la cacophonie. Je reviens à l’album avec l’écoute sans interruption de « Ciacatun (Fai L'amore) », « Il Diavolone » et « Dio (Deinde In Obscuris) » en étant témoin de la même diversité dans la continuité avec des passages au piano très doux et empreint de sensibilité.  Même appréciation pour le reste de l’album.  J’en conclus donc que voici une œuvre inclassable qui sied bien à l’amateur qui prend plaisir à sortir des sentiers battus.  Je me suis souvent brûlé les neurones en déviant du conformisme mais je peux vous assurer que l’expérience dans ce cas-ci est sans risques, au contraire.

 

Suggestion : Le plaisir croit avec casque d’écoute  Mise ne garde : ne pas écouter comme bruit de fond lors d’une activité sociale.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Ouverture (1:17/

2. L'Uomo Progressivo (1:37)

3. Flatus Vocis (6:02)

4. Contro I Sapienti (2:56)

5. Ciacatun (Fai L'amore) (6:45)

6. Il Diavolone (4:36)

7. Dio (Deinde In Obscuris) (5:12)

8. Come Un Cavaliere Antico (1:52)

9. Sette Doni (4:57)

10. Scommetto (5:20)

11. Shangri-La (6:25)

12. Le Cose Nell'aria (5:47)


Total:  52:46 minutes

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Gianfranco SALVATORE - Author composer

- Danilo CHERNI / Keyboards

With guests :

- Vittorio NOCENZI / Keyboards

- Luciano REGOLI / Guitars

- Peppe SERVILLO / Vocals

- Fabio PIGNATELLI / Bass

- Alvaro FELLA / Vocals

- Lino VAIRETTI / Vocals, keyboards

- Derek WILSON / Drums

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019