PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

ange

heureux !

Releases information

Release date: March 2, 2018

From: France

Alain Massard - March 2019

8,9

ANGE est le groupe français le plus connu et le plus controversé de ces 50 dernières années. Il représente la quintessence de ce qui peut se faire de mieux en rock progressif, peine perdue dans notre contrée arriérée en sensations un peu singulières, il faut rentrer dans le rang sinon gare! (et pourtant c’est sur la radio que j’ai entendu ANGE la 1ére fois  avec « Ces gens-là » magnifique reprise d’un grand monsieur de la musique française, mais je m’égare !).

Bref, ANGE a sorti un super bon album l’an dernier et il fallait une chronique pour nos amis québécois, eux qui prônent le parler français. Rappelons que pour l’occasion l’enregistrement s’est fait devant un public de fans mais en condition studio. Donc, allons- y de ce pas pour une immersion de 67’ de titres disparates : « L’autre est plus précieux que le temps » s’essaie au tube radio potentiel qui donne son potentiel en live et donne le la sur la voix du père DÉCAMPS. « Ce que murmurent les pierres » part sur une chanson « crooner » à la Michel JONASZ, une belle ballade. Vient ensuite l’une des 2 bombes du CD « Jour de chance pour un poète en mal de rimes » et son titre de près de 9 mn, alternant solos jouissifs au début et à la fin d’un grand guitariste HASSAN et des moments planants entre; on est dans un master pièce tout simplement, en tout cas la meilleure pièce pour votre serviteur! « Sens et jouissances », petite déclinaison de mots parfois grivois, une partie de l’univers d’ANGE avec des mots en forme de note de musique. « Nancy-jupiter à la nage » arrive avec une redite de « Si j’étais le messie » et de « Capitaine cœur de miel », rien que ça! Dedans, on trouve des sons de pierres de Fabrice BONY, des solos époustouflants de Hassan, une atmosphère typiquement prog avec breaks, ambiances, moments de sérénité! Les titres « à tort ou à raison » et « heureux! » vont un peu en pâtir avec une intensité moindre, surtout basés sur les mots du père DÉCAMPS, alors que pour « Charabia » un air bluesy se dégage. « Chante n’importe quoi » dérangeante dans une 1ere  écoute, permet de faire la nique à ce qui passe souvent sur les radios françaises, textes à pisser dans un violon !! Un titre de scène avec la reprise sans fin aux claviers presque ambiant de Tristan.

Bref, ce 24e album est une pure merveille et être passé à côté en 2018 se devait d’être réparé sur ce site, c’est chose faite! Au fait, si vous ne savez pas quoi faire, le groupe tourne actuellement dans toute la France.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019