CHRONIQUE / REVIEW

alwanzatar

Fangarmer Gjennom Tid og Rom

Releases information

Release date: September 28, 2018

Format: Digital, CD

Label: Apollon Records Dig

From: Norvège / Norway

8,7

Marc Thibeault - October 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

L’album « Fangarmer Gjennom Tid Og Rom » («Tentacules à Travers le Temps et l’Espace»), est la deuxième œuvre de KRIZLA (de son vrai nom Kristoffer MOMRAK du groupe TUSMØRKE), un projet solo où l’artiste s’adonne à la création d’une musique dit du monde extraterrestre avec flûte, incantations, synthétiseurs et autre genre d’appareils électronique. Il nous amène dans un voyage psychédélique dans les temps futures et passés ; des réalités et possibilités rêvées par le «cosmique de nombreux cauchemars armés qui dorment dans les vides au-delà». Réunissant beaucoup d’anciennes idées avec de nouvelles créations, KRIZLA testa ses nouvelles compositions lors de spectacles pendant l’été de 2017. Les enregistrements sur cet album sont les versions finales de ce qui a pris naissance lors de ces concerts.

 

La pièce «I Virvlende Dampskyer» (Dans les Nuages ​​de Vapeur Cycloniques) débute l’album : un style Electro avec une légère touche Folklore rend le tout très intéressant à l’écoute. La flute un peu asiatique et des chants ou incantations grégoriens s’intègrent à merveille dans un style totalement à l’opposé aux leurs. L’ajout d’un petit riff de guitare vers les 04 :15 change encore la dynamique de la pièce. En fait, c’est l’ajout graduel des sons ou styles au son initial qui rend cette pièce agréable à l’écoute et on ne se rend pas compte à l’écoute qu’elle dure près de 14 :30. «Enden av Gangen» (La Fin du Couloir), plus sombre et envoutante, est basée sur quatre notes qui créent un son ressemblant presqu’à un chant électronique de type grégorien. L’ambiance en est une presqu’apocalyptique ou comme une messe un peu noire. «Trommeskogen» (Tambour Skogen) est plus Folklorique au début avec de la flute et des claviers qui donne la musique de fond de la pièce. Un peu à la Jean-Michel JARRE ou Mike OLDFIELD, la beauté de cette pièce réside dans le mélange du style Folklore ou ésotérique avec la musique Électronique. Quoi que bonne, elle l’aurait peut-être été encore plus si elle aurait été moins longue de quelques minutes.

 

Puis, la pièce «Bergtrollets Komme» (Obtenir des Trolls de Berg) nous donne l’impression que quelque chose de lourd, nonchalant et menaçant s’avance vers nous. Le rythme lent et la musique un peu sombre accentuent l’effet un peu «Halloween». Cette pièce aurait probablement eu plus d’effet si elle avait bénéficiée d’une légère coupure de temps; on est presque content lorsque la pièce se termine (voulu?). «På Slutten av Dagen» (À la Fin de la Journée) débute en douceur avec un instrument à vent qui joue sur un léger fond d’électronique, lequel s’accentue graduellement. Un beat électronique embarque vers 01:10, donnant un petit air futuriste et aussi un regain d’énergie à la pièce. On a l’impression que c’est une pièce qui veut redonner un peu d’espoir après que l’on a écoutée les quatre premières pièces de l’album. Ça termine cet album instrumental en beauté.

 

Un très bon album qui, comme son prédécesseur, ne dépasse pas les 50 minutes. C’est peut être mieux ainsi car on doit presque se fermer les yeux pour s’immiscer dans l’atmosphère de chaque création afin de mieux absorber l’ambiance et l’énergie qui en ressort. Psycho-Space Électronique? Sûrement. Bon? Assurément! Surtout pour les amateurs de ce genre, mais qui mérite tout de même une écoute des mélomanes curieux!

PISTES / TRACKS

 

01 I Virvlende Dampskyer (14 :29)

02 Enden av Gangen (09 :44)

03 Trommeskogen (09 :48)

04 Bergtrollets Komme (09 :11)

05 På Slutten av Dagen (06 :46)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Krizla – All instruments

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019