CHRONIQUE / REVIEW

alec k. redfearn & the eyesores

the opposite

Releases information

Release date: October 5, 2018

Format: Digital, CD

Label: Cuneiform Records

From: USA

9,0

Guillaume Desmeules

January 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Passons, si vous le voulez bien, au côté obscur du folklorique! ALEC K. REDFEARN AND THE EYESORES est un groupe du Rhode-Island aux États Unis qui nous livre ici leur 8ème album : « The Opposite », son 4eme avec le label Cuneiform Records.  Ayant été sous le nom THE EYESORES à leur début en 1999, ils changèrent de nom à partir du 3eme album en y rajoutant le nom du compositeur de la plupart des pièces, qui est aussi le chanteur et accordéoniste, Alec K REDFEARN ; ce qui me fait penser à d'autres noms d'artiste tel NICK CAVE AND THE BAD SEEDS ou NEIL YOUNG AND THE CRAZY HORSES.  Ayant l'habitude d'être un septuor avec beaucoup de musiciens invités dans les précédents albums, celui-ci est en version plus restreint et comporte seulement 3 autres musiciens : Ann SCHATTLE au cor harmonique, Christopher SADLERS à la contrebasse et Matt MCLAREN à la batterie et diverses percussions.  Leur musique pourrait se situer entre un mélange inquiétant de folk macabre et de rock carnavalesque acoustique.

 

Après quelques sons d'une cloche, faisant penser à un début de rituel, « Soft Motors » commence avec un air folklorique scandinave qui me fait penser au groupe Finlandais ALAMAAILMAN VASARAT.  Puis, le beat se transforme en un rock hypnotisant peu commun, ce n'est pas fréquent qu'on entend de l'accordéon électrique!  La voix de REDFEARN peut être comparée à un mélange entre Les CLAYPOOL de PRIMUS et celle du chanteur du groupe THE RESIDENTS avec un soupçon de Syd BARRETT et du chanteur PAPA EMERITUS du groupe hard rock GHOST.  La musique me fait d’ailleurs aussi penser à ce dernier groupe lorsqu'ils se penchent plus vers le coté rock.  Les envolées instrumentales ont aussi une très grande part de marché dans cet album et on s'aperçoit très vite qu'ils ont une très belle chimie entre eux.  « Tramadoliday » est la seule pièce instrumentale du groupe qui part dans tous les sens avec SCHATTLE qui partage les solos avec l'accordéon électrique de REDFEARN qui nous fait demander si ce n'est pas une guitare électrique avec tous ces effets.  « The Opposite » retourne vers le côté sombre avec une contrebasse très basse accompagné d'une batterie répétitive mais tenace, comme si elle voulait nous hanter.  « Carnivore » ressemble à un rite de magie noire tant elle nous déstabilise par moments.  « There's a Bat Living in my Room » est la pièce la plus heavy de l'album avec un rythme beaucoup plus rapide et une mélodie plus lourde dans l'ensemble.  « Rend the Veil » est une vraie réussite musicale avec une section rythmique simple mais très complexe à la fois avec les arpèges serpentins à l'accordéon et un chant qui semble venir de loin.  Après une finale qui semble partir dans le néant, nous voici directement à la pièce suivante, « Possum », qui nous fait dériver vers un univers inquiétant tant l'ambiance est malsain.  SCHATTLE mène la marche finale sur « Pterodactyl » accompagné d'un accordéon hypnotisant progressant avec la batterie pour exploser tel un volcan musical pour revenir ensuite à la normale pour finaliser le tout avec des sons de la cloche comme au début, annonçant la fin du rituel.

 

Si je devais résumer cet album en 2 mots, je répondrais troublant et fascinant.  J'aime bien être déstabilisé lors de l'écoute d'un album, Dieu sait que j'en ai écouté de la musique expérimentale de tout sorte, et celui-là a réussi à le faire par son approche ésotérique dans ses paroles et sa musique chamanique à certains moments et originale en tout temps.  Même avec seulement 4 musiciens, le groupe réussit à remplir amplement l'ambiance avec une solide production.  Si la maison de disque « Inside Out » est un gage de qualité en termes de musique progressive, je proclame Cuneiform Records comme un excellent gage de qualité en termes de musique Avant-Garde/RIO! 

 

PISTES / TRACKS

 

1. Soft Motors (7:10)

2. Tramadoliday (3:18)

3. The Opposite (4:31)

4. Carnivore (6:17)

5. Bat Living In My Room (3:19)

6. Rend The Veil (6:01)

7. Possum (3:17)

8. Pterodactyl (6:56)

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Alec K. Redfearn – Electrified Accordion, Vocal, Realistic MG-1, Loops, Ceremonial Bell, Combo Organ

- Ann Schattle – Horn in F

- Christopher Sadlers – Contrabass, Loops, Vocals

- Matt McLaren – Drums, Cymbal, Riq, Maracas, Frikywa, Giraffe Bells, Ring of Edges

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019