PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

alan davey's

psychedelic warlords

captain lockheed & the starfighters live

7,3

Releases information

Release date: July 16, 2019

From: Royaume-Uni / UK

   Mario Champagne - October 2019

Alan DAVEY est surtout connu pour être l'un des principaux membres de longue date du groupe de « space rock psychédélique » HAWKWIND, pour lequel il fut bassiste de 1985 à 1996 et de 2000 à 2007. Il est aussi l'instigateur du tout dernier album du groupe HAWKESTREL, sur lequel il avait rassemblé plusieurs anciens membres d'HAWKWIND, dans la création d'un excellent OPUS digne de la mouvance « space rock ».  Avec cet enregistrement « live », il fait revivre les « Psychedelic Warlords », en compagnie du chanteur Craig HIGH, le claviériste Zoie GREEN et le guitariste Simon WILKINS. Enregistré en direct au « Underworld » de Camden, ce concert présente un autre album de 1974, « Captain LOCKHEED & The Starfighters » enregistré au même moment que « Hall Of The Mountain Grill », présenté dans une précédente chronique. Il s'agit d'un album concept satirique de Robert CALVERT, un autre ancien membre d'HAWKWIND, basé sur la mauvaise performance sécuritaire d'un type d'avion acheté par l'armée allemande et qui connut près de 33 % de pertes opérationnelles. L'avion en question fut surnommé le faiseur de veuves. L’œuvre de 42 minutes alterne entre segments parlés et chansons, donnant l'impression d'une pièce de théâtre chantée, ce qui casse un peu le rythme. Les sections musicales, c'est tout autre chose ! « The Aerospaceage Inferno », baigne dans une débauche de basse dans mur sonique, au rythme d'un « rock'nroll » hypersonique. « The Widowmaker », aurait pu faire partie de la discographie de THE CULT, qui historiquement est venu bien après la création de cette pièce, mais avec une section de saxophone en plus. Un saxophone déjanté qui revient pour notre plus grand plaisir sur « The Right Stuff ». Pièce de choix et préférée, « The Song of the Gremlin part 1 », avec un développement tout en crescendo. Avec « Ejection », on se rend compte finalement que ce « space rock » flirte agilement avec les rythmes punks. « The Song of the Gremlin part 2 », et son intro chaotique à vous faire court-circuiter les neurones, déçoit partiellement mais redevient quand même intéressante vers sa fin.

 

Comparativement à « Hall of the Mountain Grill », la qualité d'enregistrement de ce « Live » est de beaucoup supérieurs. Et l'équipe assemblée par DAVEY excelle dans cette reprise ou comédie et performance endiablée se côtoient. Sortie très intéressante pour les amateurs de « space rock » et qui mérite une attention particulière. Bonne écoute !

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019