CHRONIQUE / REVIEW

akku quintet

depart

Releases information

Release date: May 17, 2019

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Auto-Production / Self-Released

From: Suisse / Swiss

8,7

Mario Champagne - July 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Ostinato ! Ostinato! Vous croyez peut-être que je veux vous parler d'un café trop sucré d'une multinationale américaine où que je profère des insanités. C'est plutôt un procédé de composition musicale utilisé à profusion par AKKU Quintet, un groupe suisse basé à Berne. Les cinq musiciens, dirigés par le batteur Manuel PASQUINELLI (également batteur du groupe SONAR) proposent un jazz minimaliste, hypnotique et hybride, car ils y ajoutent une forte saveur « math rock » et post-rock, y allant parfois de sursauts énergiques et salutaires pour nous extirper de la béatitude dans laquelle cette musique peut nous engloutir. 

 

Ce qui surprend de cette musique, qui aux premiers abords, semble si simple et parfois artificielle, car on pourrait croire qu'elle est issue d'une programmation d'ordinateur, c'est qu'elle vient tout de même nous chercher. Probablement l'effet hypnotique des répétitions systématiques des rythmes et des notes résonnantes et vibrantes, dans une ambiance souvent feutrée et relaxante de jazz, mais toujours sur des mélodies à la polyrythmie entraînante. Le tout est exécuté par une équipe bien rodée à la précision mécanique. Les cinq pièces proposées présentent des ambiances presque cinématographiques, parfois douces, et des passages plus dramatiques, avec son lot de « grooves » subtilement changeants.  Ma préférence va au dernier titre, « Cyan », enjoué, d'où transpire une certaine forme d'humour et d'aura mystérieuse. Le saxophone guilleret de GILSENAN, au rythme saccadé, mène la danse dès le début, suivi du clavier de NYDEGGER qui prend le relais pour camper l'atmosphère angoissante. Une réussite! Il expose clairement le style du groupe. Prenez un rythme de jouet d'enfant, superposez-y le talent métronomique du saxophoniste, l'empreinte minimaliste du claviériste, tout en faisant monter la sauce en crescendo, avec en toile de fond, le vibrato des cordes lancinantes et des percussions bien jazzy.

 

La pièce plus courte, « Breeze », m'a également bien plu, avec un début proposant un dialogue guitare et basse, introduisant subtilement par la suite piano, percussion calme et saxophone langoureux. Brève mais efficace. En fait, il n'y a pas de pièces faibles sur cet album et chacune d'entre elles, avec sa personnalité propre, plante une histoire non racontée mais jouée. Comme par exemple, « Made in China » qui propose un voyage d'inspiration asiatique au xylophone accompagné d'un saxophone aux notes répétitives. La surprise vient au tiers de la pièce avec une guitare musclée qui vous fera oublier que c'est un quintet de jazz. Mais c'est la beauté de la chose, quand les styles s'entremêlent; une pièce qui fait boite à musique aux multiples facettes. « Départ », la pièce titre de plus de dix minutes, commence également sur des notes minimalistes de saxophone et de percussions « post-rock », qui vous amèneront faire un voyage en train. Une pièce où le saxophoniste laisse plus libre court à son exubérance, sortant des cadres des rythmes syncopés. Vers la moitié de la pièce, ce sont les claviers qui brillent par ses enchevêtrements de textures, accompagnés d’une basse et de percussions percutantes, avec la guitare qui bat la mesure. On constate alors qu'au fil de la pièce qui s’égrène, tous ces instruments deviennent eux-mêmes percussions. Pour conclure, « Largo », hypnotique et résolument moderne, qui dépoussière le jazz en plus de quatorze minutes avec ses multiples variations de tempos et de direction.

 

Je ne suis pas généralement un grand fan de jazz moderne mais dans ce cas-ci, j'ai bien apprécié le mélange des genres. C'est tellement bien fait et présenté, cela coule dans l'oreille. De plus, l’excellente production rend un son superbe permettant de détecter la moindre petite note. Si vous risquez sur les pistes de cet album, attention aux vers d’oreilles sur des rythmes simplets, car ils risquent d’être nombreux. Bonne découverte!

 

PISTES / TRACKS

 

  1. Largo (14:35)  

  2. Made In China (7:16)

  3. Breeze (3:44)

  4. Depart (10:52)

  5. Cyan (7:07)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Manuel PASQUINELLI - Drums

Michael GILSENAN - Sax

Maja NYDEGGER - Keys

Markus ISCHER- Guitar

Andi SCHNELLMANN - Bass

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019