CHRONIQUE / REVIEW

aaron brooks

homunculus

Releases information

Release date: September 21, 2018

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Gentle Art of Music

From: USA

8,8

Denis Boisvert - November 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

AARON BROOKS s’était fait connaître d’abord avec un groupe punk TRENDY puis avec SIMEON SOUL CHARGER qui avait été très bien reçu en Europe. Il nous offre un opus personnel et touchant où il met en évidence son talent de chanteur et de compositeur. Je réécoutais l’autre jour un vieil album de DONOVAN et c’est exactement ce à quoi ressemble HOMUNCULUS un album d’auteur-compositeur avec une touche psychédélique et une grande plage de style et de latitude dans la composition et la prestation. On obtient 13 chansons variées et bien roulées. A part quelques-unes qui ne plairont pas à tous comme le tango de ‘Bodega’ ou le country intitulé ‘By Your Halo or the Fork of Your Tongue’ (qui contient quand même un passage rock proto Gentle Giant genre ‘Wreck’) le reste est pas mal special.

 

 

Beaucoup de qualité saute aux oreilles. D’abord la voix ample et expressive d’AARON parfaite pour le rock, puis la richesse des textes. La composition est souvent extraordinaire et on notera l’utilisation délicate (mais toujours judicieuse) de choeurs, d’instruments à corde et d’autres embellissements. Les morceaux deviennent de plus en plus accrocheurs à chaque écoute. Dans le détail, ‘Consume’ et ‘Digital’ sont modernes et inventifs avec de jolies progressions, des claviers d’appoint et des rifffs engagés. ‘Jesus’ aurait pu figurer sur l’album ‘Cosmic Wheels’ de DONOVAN. ‘Lies’ est tout en finesse avec des effets vocaux très intéressants. ‘Waking UP The Mountain’ est ma préférée et probablement la pièce la plus progressive du lot, une voix plaintive, un leitmotiv de piano lugubre, des choeurs, toute une beauté. ‘Nobody Knows What it’s like to be Someone Else’ est de grand qualité et pourrait figurer sur le ‘Yellow Brick Road’ de ELTON JOHN ou même l’album blanc des BEATLES, le solo de guitare est-il un clin d’oeil à GEORGE HARRISON? Dans le genre rock pop avec des accents progressifs on ne fait pas mieux. La qualité de l’enregistrement et du mixage est aussi au rendez-vous et m’a rappelé les derniers opus de TODD RUNDGREN, vraiment TOPNOTCH!

 

 

Donc une très belle trouvaille et un album que vous réécouterez plusieurs fois. Les artistes américains ont une culture musicale riche et différente et réussissent habituellement à bien naviguer entre les styles. À l’occasion, ces albums solos sont un exercice d’indulgence ou un ego-trip un peu stérile. Pas ici! AARON BROOKS est un compositeur remarquable qui mérite d’être mieux connu et entendu dans ce grand désert qu’est la musique pop de nos jours. Non ce n’est pas SIMEON SOUL CHARGER, mais les mélodies sont captivantes, les arrangements très recherchés et la facture finale très professionnelle. Les auteurs-compositeurs rock avec une touche psychédélique vous êtes arrivés! En attendant son prochain album!

PISTES / TRACKS

 

01. Consume (4:00)
02. You’re Just a Picture in a Frame (2:47)
03. Wake Up the Mountain (3:54)
04. Everybody Dies (3:17)
05. Lies (5:38)
06. Jesus (4:13)
07. By Your Halo or the Fork of Your Tongue (3:03)
08. Nobody Knows What it's Like to be Someone Else (4:21)

09. The Idiot (5:24)
10. Bodega, Bodega (3:00)
11. I’m Afraid (2:52)
12. What is a Man but an Animal's End (1:58)
13. Digital (3:18)

Musiciens / MUSICIANS :

Aaron Brooks: vocals, guitar
Beni Wiedemann: piano, keyboards Max Huber: drums
Stefan Rossinger: guitar
Joachim Schwarz: bass
Susi Salomon: violin
Sandra Rieger: violin
Isabel Schlegel: cello

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019