PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

3 . 2

the rules have changed

Releases information

Release date: August 10, 2018

From: USA

Serge Marcoux - March 2019

8,6

Quelle belle surprise ! Cependant, ce ne fut pas le cas il y a trente ans. En 1988, KEITH EMERSON et CARL PALMER se joignaient au multi-instrumentiste américain et chanteur ROBERT BERRY. « To the power of three » était une tentative pour connaître le succès un peu comme ASIA l’avait fait quelques années auparavant. Mais EMERSON ne semblait être qu’un faire-valoir et les compositions n’étaient pas à la hauteur. Ce fut un échec, commercial et musical, d’une aventure qui ne dura qu’une année. Il n’en demeure pas moins que l’ossature de certaines chansons destinée à un deuxième album avait été élaborée. Quoique les deux hommes soient restés en contact au fil des ans c’est en 2015, à l’occasion de la parution d’un album live enregistré en 1988 du groupe 3, que l’intérêt d’EMERSON pour cette courte aventure a été ravivé. BERRY et lui ont alors commencé à travailler pour mettre de la chair sur ces pièces. Malheureusement, la conclusion dramatique de la carrière de celui que plusieurs considèrent comme le plus grand claviériste de l’histoire met fin au projet.  C’est sans compter l’opiniâtreté de BERRY.

 

« The rules have changed » n’est pas un album d’ELP. Mais il est clairement un hommage que BERRY souhaite rendre à KEITH EMERSON. Celui-ci est crédité au niveau des compositions et des arrangements. En effet, c’est le talentueux BERRY qui chante, il va sans dire, mais qui joue aussi tous les instruments, y compris les claviers. L’inspiration, tant au niveau du son que du style, est claire et nette. Aucun doute, ce choix est un atout considérable pour 3.2. Mais ce n’est pas le seul. Les compositions sont réussies. « One by one » qui ouvre l’album sur des notes de piano d’inspiration classique, EDWARD GRIEG, souhaitées par EMERSON donne le ton d’excellente façon. Cette pièce, une des meilleures, offre tout l’univers d’EMERSON avec des synthétiseurs martiaux, un solo de piano jazz, des changements de rythme et ainsi de suite.  Mais la pièce titre est aussi excellente avec un solo de synthétiseur bien exécuté. « The letter » propose une incursion un peu folk avec un superbe jeu de guitare sèche de Berry et des paroles inspirées des amours dans leurs vies respectives, notamment au niveau du rôle de grand-père qu’EMERSON appréhendait au tout début. Si ce disque est intéressant musicalement, il l’est tout autant au niveau des textes. Ceux-ci m’ont touché à plusieurs reprises, notamment sur « Our bound », les liens entre les deux compères, ou « One by one » qui, comme l’indique BERRY, résume l’essentiel des discussions entre les deux et du projet 3.2. La voix de BERRY, belle et juste, permet de ressentir les émotions et de mettre en valeur les sept chansons. « The rules have changed » est non seulement un hommage très réussi mais un excellent disque que vous devez prendre le temps d’écouter.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019